L’Eglise de saint Thomas d’Aquin et de saint Louis était-elle un cloaque pédophile?

Download PDF

Je lis ce texte ahurissant de Mgr Rouet, évêque de Poitiers dans Le Monde, à
propos de la crise pédomaniaque:

“Dès lors qu’une
institution, y compris l’Eglise, s’érige en position de droit privé, s’estime en position de force, les dérives financières et sexuelles deviennent possibles. C’est ce que révèle cette crise, et
cela nous oblige à revenir à l’Evangile ; la faiblesse du Christ est constitutive de la manière d’être de l’Eglise.

En France, l’Eglise n’a plus ce type de pouvoir ; cela explique qu’on est face à des fautes individuelles,
graves et regrettables, mais que l’on ne connaît pas une systématisation de ces affaires.”

J’avoue ne pas comprendre ce que signifie cette “position de droit privé”, mais si je comprends bien le reste
du développement, Mgr Rouet considère que toute institution dotée d’un pouvoir est un danger et que, si l’Eglise avait un pouvoir, on assisterait à une “systématisation” des scandales
pédomaniaques. On avait déjà été fort loin dans l’insulte à l’Eglise des temps médiévaux ou tridentins, mais cette insulte-là, c’est la première fois que je la lis. Et sous la plume d’un évêque,
encore!