Le Portugal et la messe traditionnelle

Download PDF


Summorum Pontificum observatus s’est fait
l’écho d’un intéressant
sondage de Paix Liturgique à l’occasion de la
visite du pape au Portugal.

Comme nos confrères, nous soulignerons un fait d’importance: il est
remarquable que, dans un pays où 74% des catholiques n’avaient pas entendu parler du motu proprio
Summorum Pontificum, plus de la moitié (53,5%) de ceux qui vont à la messe au moins une
fois par mois se disent prêts à le faire dans la forme traditionnelle si celle-ci était disponible dans leur paroisse. 
[Je rappelle au passage que l’habitude des sondeurs est de parler de “catholique pratiquant” pour les personnes qui assistent à la messe une fois par
mois, ce qui n’est évidemment pas l’habitude de l’Eglise catholique!…]

 Cela confirme l’idée exprimée dans une récente lettre du cardinal Cañizares, préfet de la S. Congrégation pour le culte divin et encore davantage les propos tenus le 14 juin 2008 à Londres par le cardinal Castrillón Hoyos. Ce dernier, qui était alors président de la Commission ponticale Ecclesia Dei, avait fait savoir ce jour-là à des journalistes médusés que le pape
désire que la liturgie traditionnelle soit poposée à terme dans toutes les paroisses, même celles où il n’y a pas de demande active. En effet, comme le soulignait le cardinal colombien, on ne
peut aimer que ce que l’on connaît. Le tout récent sondage portugais confirme que, lorsque les catholiques sont informés, beaucoup de barrières
tombent.

On sait que l’épiscopat portugais et la bureaucratie
ecclésiastique de ce pays n’ont pas fait beaucoup d’efforts pour informer leurs ouailles… C’est pourquoi l’allocution papale aux évêques lusitaniens eût été une bonne occasion de leur “remonter
les bretelles” et de leur rappeler que personne n’est de trop dans l’Église, comme il l’avait à Lourdes en septembre 2008.

 Dans
la foulée, on apprend que les chanoines réguliers de Saint-Jean de Kenty organisent en septembre prochain un pèlerinage au Portugal, au cours duquel aura lieu un congrès liturgique sur le rite
romain traditionnel, avec conférences sur la spiritualité et la théologie de cette liturgie, et ateliers pratiques d’apprentissage. Dans ce cadre, les chanoines  célébreront une messe
solennelle traditionnelle sur l’autel majeur de la basilique de Fatima. V
ous pouvez trouver ici
des informations sur cet événement
, qui s’annonce important pour la renaissance de
l’usus antiquior dans ce pays.