L’interdiction des crucifix est une manifestation d’intolérance

Download PDF

A l’occasion de leur 290e assemblée ordinaire (29 novembre-1er décembre 2010), les évêques suisses ont rappelé que l’interdiction de la croix dans les lieux publics

« ne serait pas une expression de la tolérance, mais de l’intolérance, puisqu’elle empêcherait l’expression publique de la foi chrétienne. […] A travers la disparition de ces signes, on court le risque de compromettre le fondement chrétien de notre société et notre manière de vivre ensemble sans contrainte. »

4 comments

  1. Isabelle MALBOS

    OK : alors MM les Suisses, ne dites pas qu’on va passer en 2011, ne fêtez pas Noël puisque ça ne veut rien dire, supprimez le mot saint ou sainte dans le nom de telles villes et de telles villages et j’en passe…

  2. matthieu

    Il est normal qu’après l’interdiction des minarets suive celle des crucifix puisque dans les deux cas,il s’agit de persécution religieuse.
    les chrétiens qui ont applaudi lorsqu’il s’agissait de la religion musulmane se retrouvent persécutés à leur tour.
    Comme quoi….

  3. Jean-Claude Chevalier

    à l’Assemblée Nationale du Québec, une motion a été adoptée à l’unanimité pour conserver le crucifix… le Québec est un pays qui a pris l’exemple sur l’Europe…qu’en sera-t-il quand d’autres pays que la Suisse enlèveront les crucifix de l’espace public.

  4. J.M. RICHIER

    Pour Mathieu

    Vote raisonnement est un peu spécieux sous l’apparence de la logique : allez dans n’importe quel pays musulman affirmer que christianisme et islam doivent être mis sur le même plan. Je ne donnerais pas cher de votre peau par les temps actuels.

    Un peu d’esprit critique SVP.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *