Malaisie: après les avanies, les profanations

Download PDF


On sait que le sort de nos frères chrétiens en Malaisie n’est guère enviable, régulièrement soumis à des brimades et vexations du pouvoir quand ce n’est pas aux lynchages.
Dernier épisode en date: deux journalistes du
 journal Al-Islam enquêtant, paraît-il, sur les conversions de jeunes musulmanes au christianisme ont profané une hostie en assistant incognito
(soi-disant pour les besoins de l’enquête) à une Messe et en communiant. L’un d’entre eux avait ensuite recraché la sainte Hostie et l’avait photographiée!
Le journal vient – tout de même! – de présenter ses excuses aux chrétiens, en leur disant qu’ils ne souhaitaient pas “heurter leurs sentiments religieux” (même s’ils l’ignorent, nous pouvons
signaler à ces curieux journalistes que profaner une hostie consacrée est pour nous un peu plus grave que heurter nos sentiments religieux!…).
Si nous nous réjouissons de cette repentance, nous ne pouvons que constater que cette profanation montre à quel point les catholiques malais sont considérés comme des citoyens de seconde zone.

Source: Zenit