Mgr Tapsoba contre le libertinage et l’avortement

Download PDF

Lu sur le faso.net, via
le
Salon beige, cette transcription du sermon de Noël de Mgr Bazile Tapsoba, évêque de Koudougou (Burkina Faso):

“Il a exhorté ceux qui vivent en union à plus d’entente car les disputes sont légion dans les couples. Femme comme homme, chacun, a-t-il souhaité, doit faire preuve de compréhension, de fidélité,
d’humilité et de respect mutuel afin que le foyer soit un véritable havre de paix. L’évêque a aussi dénoncé le libertinage. De nos jours, la sexualité, a-t-il souligné, est banalisée sinon bafouée.
Ce qui n’est pas sans conséquence pour la pratique religieuse. Mgr Basile Tapsoba n’est pas passé par quatre chemins pour dénoncer l’avortement. Pour lui, cette pratique est un crime abominable que
l’Eglise catholique proscrit. C’est pour montrer la méchanceté, le côté infamant de cet acte, a-t-il révélé, que les évêques ont demandé aux prêtres de ne pas absoudre les péchés d’un ou d’une
fidèle qui vient se confesser et qui s’accuse du péché d’avortement, s’ils n’ont pas reçu explicitement de leurs évêques le pouvoir de le faire.”