Noter les candidats en fonction de leur soutien à la morale catholique

Download PDF

Le philosophe français Henri Hude raconte avoir lu dans un journal catholique américain le résultat d’un questrionnaire envoyé à tous les candidats aux prochaines élections dans l’état du Maryland (le pays de Marie…), sur 13 thèmes (chaque candidat devait répondre s’uil approuvait ou non chacune de ces 13 affirmations):

1° Prohibition du financement public de l’avortement ;
2° Les cliniques pratiquant l’avortement ne doivent pas pouvoir déroger aux règles générales régissant les hôpitaux ou cliniques et doivent se soumettre aux mêmes règles relatives à la santé et à la sécurité (« the same health and secutiry regulations ») ;
3° Protection de la liberté d’objection de conscience pour tous les agents publics appelés à participer à des programmes publics contraires à leurs principes les plus fondamentaux ;
4° Abolition de la peine de mort « étant donné que la législation de l’Etat de Maryland permet la réclusion effective à perpétuité » ;
5° Non-financement de la recherche sur des embryons humains ;
6° Maintien de la législation prohibant l’euthanasie ;
7° Maintien de la définition traditionnelle du mariage ;
8° Crédits d’impôts pour les entreprises finançant dans les écoles privées des bourses pour les enfants de familles modestes (« need based scolarships ») ;
9° Fin du financement par l’Etat de Maryland (4,4 M$) des manuels scolaires d’esprit rationaliste et irreligieux à l’intention des écoles privées ;
10° Meilleure éducation des enfants en vue de prévenir les faits de pédophilie ;
11° Les fonctionnaires du Maryland ne se feront pas les exécutants dociles des politiques anti-immigration de l’Etat fédéral ;
12° Maintien ou rétablissement d’un niveau suffisant d’assistance aux nécessiteux ;
13° Interdiction des discriminations à la location dont sont victimes les familles dont une partie des revenus provient de subsides publics.

A quand une semblable notation des candidats, selon les critères de la morale catholique, en France?

Source: Salon beige

3 comments

  1. Kris Vancauwenberghe

    Le 11 ne doit certainement pas devenir le 1. Il est même douteux que le 11 soit en conscience obligatoire pour un catholique. Je n’ai pas d’opinion sur la politique des Etats-Unis en matière d’immigration mais, comme cela a été rappelé sur ce blog ces dernières semaines, un Etat peut parfaitement avoir une politique en la matière et qu’il s’agisse d’une “quaestio disputata”. Le 11 n’a donc rien à faire dans cette liste.

    Le 4 non plus, puisque la peine de mort est parfaitement catholique, n’en déplaise à ceux qui veulent faire pleurer dans les chaumières sur le sort de criminels qui reçoivent le châtiment mérité.

    Le principe de cette liste est bon mais il faudrait éviter de mettre n’importe quoi sous l’étiquette de devoirs du catholique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *