Un évêque contre l’herméneutique de continuité

Download PDF


Mgr Noyer, évêque émérite d’Amiens, a prononcé voici quelques mois une conférence à l’occasion du centième
anniversaire de son prédécesseur, Mgr Leuliet, que la Documentation catholique a publiée. J’y lis ces lignes extravagantes:

“Je crois en vérité qu’on pourrait passer à côté de la réalité de l’événement conciliaire si on ne retenait que
les textes. C’est, me semble-t-il, ce que l’on [qui ça? sous couvert de ce nom, n’est-ce pas du Pape qu’il est question?] tente aujourd’hui.”

Tous les lecteurs auront compris que ce qui est visé, c’est bien la fameuse “herméneutique de continuité” de
Benoît XVI. Manifestement, certains ont du mal à accepter l’idée que Vatican II n’a pas (et ne peut pas avoir) créé une nouvelle Eglise…

Naturellement, Mgr Noyer précise aussitôt qu’il est normal de lire les textes conciliaires en continuité avec
la Tradition, mais c’est pour vanter de plus belle la “nouveauté” et notamment cette “nouveauté” que les évêques se sont voulus “des pasteurs et pas seulement des docteurs” (comme s’ils n’avaient
pas été pasteurs avant Vatican II!) et surtout qu’enfin, “ils comprenaient que le dialogue l’emportait sur l’orthodoxie”!