Benoît XVI et les traductions liturgiques

Download PDF

Daniel Hamiche signale la discrète réponse, bien dans la manière de Benoît XVI, à Mgr Trautmann, évêque d’Erie (USA) au sujet des traductions
liturgiques.

Mgr Trautmann avait publiquement dénigré en novembre dernier les nouvelles traductions anglophones, coupables de contenir des mots incompréhensibles comme “ineffable” (si on ne devait parler que de
ce que l’on “comprend” lors du Saint-Sacrifice, on pourrait y bavarder longuement, mais certainement pas y réaliser ce miracle parfaitement “incompréhensible” et adéquatement désigné par un mot que
Mgr d’Erie ne doit guère aimer: la transubstantiation…).

Le 1er janvier, la messe du Pape était servie par des séminaristes du diocèse d’Erie et, devant eux, Benoît XVI a invité à contempler Marie comme “un signe de l’amour ineffable” de Dieu…