Chacun à sa place…

Download PDF

Recevant le 18 septembre dernier un groupe d’évêques brésiliens en visite ad limina, Benoît XVI a rappelé que les
membres du Corps mystique n’avaient pas tous la même fonction et a invité ses confrères à “éviter la sécularisation des prêtres et la cléricalisation des laïcs”.

Dans le contexte, il s’agissait essentiellement d’éviter l’engagement en politique des prêtres, malheureusement trop fréquent en Amérique latine.

Mais, dans un autre contexte, cet impératif vaut aussi dans nos pays d’ancienne chrétienté (où, en particulier, la confusion des rôles en matière liturgique n’est pas rare).

Que les clercs nous fassent donc confiance, à nous laïques, pour l’engagement catholique dans la Cité et que les laïques cessent donc de vouloir “jouer” aux prêtres supplétifs pendant la
Messe!