La négation de la dimension religieuse de l’homme crée des conflits

Download PDF

Dans son discours au corps diplomatique, Benoît XVI a notamment rappelé l’importance de la dimension religieuse de l’existence humaine:

“L’humanité, dans toute son histoire, à travers ses croyances et ses rites, montre une incessante recherche de Dieu… La dimension religieuse est une caractéristique indéniable et incoercible de l’être et de l’agir de l’homme, la mesure de la réalisation de son destin et de la construction de la communauté à laquelle il appartient. Par conséquent, quand l’individu lui-même ou ceux qui l’entourent négligent ou nient cet aspect fondamental, se créent des déséquilibres et des conflits à tous les niveaux, aussi bien au plan personnel qu’au plan interpersonnel.”

1 comment

  1. Ghalloun

    C’est pourquoi l’occident matérialiste et athée est incapable de comprendre la force et la dangerosité de l’islam : il n’a pas idée de la puissance de la religion, qu’elle soit en bien ou en mal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *