La liberté n’est pas un absolu!

Download PDF

Encore
un mot de Benoît XVI relevé dans son discours au corps diplomatique du 11 janvier, à propos de la liberté , de son rôle éminent dans  la dignité humaine
et aussi des limites que lui confère la loi naturelle : « “Si tu enlèves la liberté, tu enlèves la dignité”, dit saint Colomban. Toutefois la liberté ne peut être absolue, parce que
l’homme n’est pas Dieu, mais image de Dieu, sa créature. Pour l’homme, le chemin à suivre ne peut être fixé par l’arbitraire ou le désir, mais doit consister plutôt à correspondre à la structure
voulue par le Créateur. »