Le syndrôme post-abortir et la voie irrépressible de la conscience morale

Download PDF

Je n’avais pas vu ce passage du discours du Pape à l’Académie pontificale pour la Vie fin février, mais la synthèse Généthique réalisée par la Fondation Lejeune me permet de combler ma lacune:

“Le thème du syndrome post-abortif, c’est-à-dire le grave malaise psychique dont font souvent l’expérience les femmes qui ont eu recours à un avortement volontaire, révèle la voix irrépressible de la conscience morale, et la très grave blessure qu’elle subit à chaque fois que l’action humaine trahit la vocation innée au bien de l’être humain, dont elle témoigne.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *