L’Europe doit respirer avec ses deux poumons… et rester fidèle à son âme chrétienne

Download PDF


Le 20 mai, le Pape a assisté, comme nous l’avions annoncé, à un concert qui lui était offert pour le
double anniversaire de sa naissance et de son élection par Cyrille Ier, Patriarche de Moscou.

A cette occasion, il a déclaré:

“La culture contemporaine, européenne en particulier, court le risque d’une amnésie, d’un oubli et d’un abandon
d’un patrimoine suscité et inspiré par la foi chrétienne. Or, cet immense patrimoine constitue la charpente de la culture européenne. Les racines chrétiennes de l’Europe sont le résultat de la
vie et du témoignage de générations de chrétiens mais aussi d’un inestimable patrimoine artistico-culturel. […] Ces racines sont vives et fécondes en orient comme en occident. Elles peuvent
et elles doivent inspirer un nouvel humanisme et un progrès humain authentique, nécessaires face aux grands enjeux tels la sécularisation qui pousse à se passer de Dieu et de son projet mais
aussi à nier la dignité humaine dans une société uniquement fondée sur l’égoïsme des intérêts. L’Europe doit à nouveau respirer à pleins poumons. Les croyants comme les non croyants, tous les
peuples, doivent retrouver la confiance et l’espérance en les enracinant dans l’expérience millénaire du christianisme. Le témoignage de cohérence des croyants ne doit pas faire défaut pour
envisager tous ensemble un avenir où la liberté et la dignité de chacun soient reconnus comme valeur fondamentale, où l’ouverture à la transcendance et la foi soient des dimensions de la
personne.”

On notera avec plaisir et espérance que, sur ces questions cruciales pour que la vie soit simplement vivable
dans notre vieille Europe, catholiques et orthodoxes sont parfaitement en phase…


Source: VIS