L’homme au-dessus des autres êtres vivants

Download PDF


Dans son message pour la journée mondiale de prière pour la Paix (le 1er janvier),
intitulé cette année : « Si tu veux construire la paix, protège la création », Benoît XVI a donné des pistes utiles pour un juste respect de l’environnement :

« Une conception correcte de la relation de l’homme avec l’environnement ne conduit pas à absolutiser la
nature ni à la considérer comme plus importante que la personne elle-même. Si le Magistère de l’Eglise exprime sa perplexité face à une conception de l’environnement qui s’inspire de
l’éco-centrisme et du bio-centrisme, il le fait parce que cette conception élimine la différence ontologique et axiologique qui existe entre la personne humaine et les autres êtres
vivants. »