Liturgie et espérance

Download PDF

Dans son sermon pour les premières vêpres de l’Avent, Benoît XVI a donné un petit cours sur l’année liturgique, dont
voici quelques extraits, puisés dans le texte de l’agence de presse VIS:

“[L’Eglise présente] dans son cycle annuel tout le mystère du Christ, depuis l’Incarnation et la Nativité jusqu’à l’Ascension, le jour de Pentecôte et l’attente de la bienheureuse espérance et du
retour du Seigneur… Le Concile insiste sur le fait que le centre de la liturgie est le Christ, comme le soleil autour duquel, comme des planètes, tournent la bienheureuse Vierge Marie , la plus
proche, et aussi les martyrs et les autres saints qui, dans le ciel, chantent à Dieu la louange parfaite et intercèdent pour nous”.

“Voilà quelle est la réalité de l’année liturgique vue, pour ainsi dire, du côté de Dieu. Et qu’en est-il, côté homme, de l’histoire et de la société? Quel relief peut-elle avoir? La réponse nous
est suggérée par le chemin de l’Avent que nous entreprenons aujourd’hui. Le monde contemporain a surtout besoin d’espérance.”

“Celui qui aspire à la liberté, à la justice, à la paix peut redresser et lever la tête, parce que, dans le Christ, la libération est proche…”