Ni paganisme, ni technicisme

Download PDF


Toujours dans le message « Si tu veux construire la paix, protège la création », Benoît XVI dénonçait
« une vision égalitariste de la “dignité” de tous les êtres vivants ». « On se prête ainsi à un nouveau panthéisme aux accents néo-païens qui font découler le salut de l’homme de
la seule nature, en son sens purement naturaliste. »

 

Et de proposer une vision équilibrée, rejetant dos à dos ce néo-paganisme et le technicisme :
« L’Eglise invite au contraire à aborder la question de façon équilibrée, dans le respect de la grammaire que le Créateur a inscrite dans son œuvre, en confiant à l’homme le rôle de gardien
et d’administrateur responsable de la création, rôle dont il ne doit certes pas abuser, mais auquel il ne peut se dérober. En effet, la position contraire qui absolutise la technique et le
pouvoir humain finit par être aussi une grave atteinte non seulement à la nature, mais encore à la dignité humaine elle-même. »