Penser selon le monde, c’est mettre Dieu de côté…

Download PDF

Lors de l’Angélus d’hier, le Pape a déclaré:

“Quand la réalisation de la vie n’est orientée que vers le succès social, le bien-être physique et économique, on ne raisonne plus selon Dieu, mais selon les hommes (v. 23). Penser selon le monde, c’est mettre Dieu de côté, ne pas accepter son projet d’amour, presque l’empêcher d’accomplir sa sage volonté. […] Jésus nous adresse cette invitation, comme à ses disciples : « Si quelqu’un veut me suivre, qu’il prenne sa croix et qu’il me suive » (Mt 16, 24). Le chrétien suit le Seigneur lorsqu’il accepte sa croix avec amour – ce qui apparaît comme une défaite aux yeux du monde, et une « perte de sa vie » (cf. vv. 25-26) -, tout en sachant qu’on ne la porte pas seul, mais avec Jésus, en suivant le même chemin de don de soi que lui. […] Ce chemin est exigeant, car il demande une conversion permanente de notre cœur, en nous laissant modeler par la volonté de Dieu. N’ayons pas peur de nous y engager, car c’est un chemin de vie ! Que la Vierge Marie nous y accompagne de sa présence maternelle ! Et que Dieu vous bénisse ! Bon dimanche à tous !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *