Vendredi Saint: mort et espérance

Download PDF


Dans sa méditation à l’issue du chemin de croix, Benoît XVI a notamment
déclaré:

“A partir du moment où Jésus est descendu au tombeau, la tombe et la mort ne
sont plus des lieux sans espérance où l’histoire se ferme sur la faillite la plus totale, où l’homme atteint l’extrême limite de son impuissance. Le Vendredi saint est le jour de l’espérance la
plus grande, celle qui a mûri sur la croix.”


Source: Zenit