Bonne nouvelle, on n’est pas (encore) obligé de produire ce qu’on ne veut pas produire!

Download PDF

Je découvre sur le blog de Jeanne Smits le dénouement heureux de
l’invraisemblable affaire qui avait opposé l’entreprise Konavo à l’association Gay Sport, la première ayant refusé de produire des serviettes éponges signalant un tournoi de sport gay (j’ignorais
que cela existait!…). Et, surtout, l’entreprise avait courageusement déclaré que ses convictions chrétiennes était la cause de ce refus. Naturellement, plainte pour discrimination devant la
“commission du traitement égal” (qui a l’air d’être l’équivalent de la Halde aux Pays-Bas). Laquelle a heureusement conclu qu’une entreprise n’était pas forcée de produire des biens qu’elle ne
souhaitait pas produire! Dans quel monde vit-on pour qu’il faille demander à la justice de trancher de telles questions absurdes?