Des cardinaux ont-ils assisté à une apostasie?

Download PDF

Je suis assez modérément enclin à suivre l’actualité “people” et j’avoue donc – sans beaucoup de regrets, d’ailleurs – que je n’ai pas participé à l’engouement planétaire pour le mariage de “Kate et William”, comme disent les journalistes qui semblent être tous des intimes de l’actuelle famille d’Angleterre. En particulier, je n’ai pas regardé la retransmission télévisée de l’événement.
Ce dernier m’a intéressé, comme journaliste, essentiellement pour une information qui a fort peu intéressé mes confrères: la question de la religion de la nouvelle duchesse de Cambridge. Des rumeurs insistantes laissent en effet supposer que la jeune princesse aurait été catholique romaine. Personnellement, je n’ai pas réussi à obtenir une source sûre sur ce catholicisme, mais pas davantage d’infirmation probante. Il va de soi que, si un lecteur d’OV peut compléter notre information à tous, il sera le bienvenu.
En attendant, nous pouvons tout de même noter que si la demoiselle était catholique, elle a commis un acte qui s’apparente à l’apostasie (il est formellement interdit à un baptisé catholique de se marier selon un autre rite sans dispense canonique).
Or, plusieurs évêques et cardinaux ont assisté à ce mariage.
Si Kate Middleton est “née” anglicane, on peut estimer que cette participation était purement protocolaire. Elle pose cependant un sérieux problème, car ce mariage a rappelé que les catholiques sont l’objet d’une scandaleuse “discrimination” en Grande-Bretagne: il s’agit de la seule religion qui empêche une personne la professant ou ayant épousé une personne la professant de régner sur l’Angleterre. On dira peut-être que c’est logique, puisque le roi d’Angleterre est chef de l’Eglise du même nom, mais c’est bien là, le problème!
Bref, il n’eût pas nécessairement été incongru que les prélats catholiques invités à cette cérémonie rappellent à cette occasion deux ou trois choses sur le droit et la justice.
Mais, si, effectivement, la nouvelle duchesse de Cambridge a été baptisée catholique – ce qui doit être assez facile à savoir, je suppose, pour l’épiscopat britannique! -, il serait incompréhensible que des cardinaux et des évêques catholiques aient assisté sans broncher à cette violation de la loi canonique et de la loi sacramentelle!

NB: pour ne pas rester dans l’anonymat, j’ai pris sur le site de la BBC le nom de quelques prélats catholiques présents audit mariage. Peut-être y en avait-il d’autres, mais cela fait déjà un aréopage assez prestigieux:
– Le cardinal Sean Brady, archevêque d’Armagh;
– Le cardinal Cormac Murphy-Connor;
– Le cardinal Keith Patrick O’Brien, archevêque de St Andrews et Edimbourg;
– Mgr Vincent Nichols, archevêque de Westminster.

23 comments

  1. ema

    Pas vu non plus ce “machin planétaire” qui avait également pour but de faire gagner plein d’argent aux chaînes de télé et aux journaux, sous couvert de montrer l’union “sacré” du peuple anglais derrière sa famille royale, et qui en même temps étant bien pratique pour les médias et leur permettre d’occulter d’autres événements d’importance dans le monde.
    MAIS par contre votre analyse est particulièrement et question posée de la plus haute importance. “Wait and see”, donc.
    La presse a aussi parlé d’une éventuelle modification de la loi dynastique pour permettre un jour à un catholique d’être roi d’Angleterre.
    Mais de toute façon en étant moyennement pessimiste, quid de ce royaume aux sujets anglicans d’origine insulaires peut-être très bientôt minoritaires (si l’on en juge des statistiques des naissances dans les maternités anglaises) si rien ne change non plus outre-Manche…

  2. LETTERI

    Une magnifique journée

    J’ai suivi cette cérémonie avec un vif interet et beaucoup d’ émotion . J’ai applaudi à la communion de tout un peuple lors du mariage de son jeune Prince avec la ravissante Kate…
    Ce n’est certainement pas en France qu’il nous serait donné d’assister à un événement de ce type ! D’ailleurs, ce jour là, j’aurais été fier d’etre Anglais …
    En tout cas , le Catholique que je suis a été très heureux de voir la place de choix que les autorités de la Couronne et de l’Eglise d’Angleterre ont réservé à une importante délégation de Cardinaux et d’Eveques de la Sainte Eglise Romaine… Voila qui fait chaud au coeur et à la Foi !
    Pour le reste , je trouve les supputations d’apostasie avancées plus haut mesquines et ridicules … Il y aurait bien autre chose à retenir de cette merveilleuse journée : ne serait que les enrichissantes paroles des officiants anglicans…
    Il y a aussi d’autres préoccupations – et imperieuses celles la – que nous devons avoir en commun et principalement d’ ouvrir notre coeur au Christ

    Gerard LETTERI

  3. Mata

    Je ne peux confirmer cela étant sur place, je vais tenter de m’informer auprès de de priests sur place et sur Internet mais si c’est le cas c’et bien passé sous le manteau!
    Je vous tiens informé, moi ce que j’aurais déploré ça aurait été de voir les dits évêques chanter le God Save the Queen en plein mariage, ça aurait été une insulte. Bien que la liturgie nulle d’ailleurs anglicane n’est pas catholique, c’est un total irrespect du vrai principe de laïcité tel que le définit le Christ.
    Vous n’avez rien manqué, déjà la foi du futur souverain est très light pour pas dire plus (Il a refusé de porter l’alliance tout simplement parce qu’il ne veut pas en porter!!!) C’était d’un ennui et d’un expéditif. Je suis fier d’être catholque que ce soit sous la forme Paul VI ou Pie V!!!

  4. Jean-Paul

    Si Kate Middelton est baptisée catholique il lui fallait pour ce mariage deux dispenses de l’Ordinaire du lieu : celle pour mariage mixte et celle pour dispense de forme canonique. Comme des cardinaux et évêques étaient présents c’est qu’elle avait sûrement reçu ces dispenses bien avant le mariage.
    Cependant nous n’en saurons jamais rien, sauf si elle-même ou son mari le révélait.

  5. Arnold

    Votre post est débile et sans intérêt : vous ignorez si la duchesse est catholique ou non et vous ignorez si elle aurait eu ou non une dispense et vous nous tartinez une page de jugement téméraire sur des cardinaux que vous citez nommément… franchement, ça relève du confessionnal et en tous cas je suis scandalisé.

  6. Benoît Lobet

    Cher Monsieur, vous savez sans aucun doute tout comme moi qu’il n’y a là rien que de protocolaire.
    Le Saint Père reçoit et est reçu par , pour ne citer qu’eux, Monsieur et Madame Nicolas Sarkozy-Bruni, et je ne sache pas qu’il en fasse une occasion de rappel des valeurs catholiques du mariage sacramentel, alors que ces deux personnes sont divorcées (deux fois pour le “mari”) et remariées.
    Les obligations de relations diplomatiques apaisées conduisent à ce genre d’acceptation… Si vous ne la reprochez pas au Saint Père (et moi non plus…), laissez en paix ces pauvres évêques catholiques qui ont assisté à ces noces (charmantes, du reste, avec une très belle homélie de l’évêque anglican de Londres) pour des raisons purement protocolaires!

  7. Je n’ai jamais posté de commentaire sur ce blog et ce n’est pas faute de le lire très souvent pour les articles de qualité qu’il propose… Mais je m’interdis de verser au compte de dossiers comme celui-ci. D’un, vous n’êtes pas sûr de l’information que vous donnez et je m’étonne que votre professionnalisme de journaliste n’ait pas poussé plus loin les investigations avant de nous en informer d’autant plus qu’il n’y avait pas péril en la demeure. De deux, si c’est vrai qu’elle a été catholique, savait-elle elle-même qu’elle célébrait un mariage invalide sans la dispense de disparité de culte + la dispense de la forme canonique? Je suis prêtre et je puis vous assurer du nombre de chrétiens qui aujourd’hui, hélas, bien hélas, n’en savent plus grand chose et il y a du travail à faire pour informer à sur ces choses. Revenant à l’affaire, si elle ne le savait pas, il y a un mariage putatif qui jouit encore de la faveur du droit et pas d’une apostasie comme vous l’écrivez. Si elle le savait, c’est un mariage nul qui pourra toujours être convalidé à la racine si jamais la supercherie est découverte et qu’elle entend réparer. Tout bien pesé, je ne vois donc aucun motif de s’alarmer sur la présence de cardinaux à une cérémonie pour des raisons protocolaires comme vous soulignez fort bien. Je n’aime pas le mot tolérance: dire qu’on vit l’un à côté de l’autre en se tolérant m’exaspère. Mais je lui préfère le respect. Les anglicans viennent à l’enterrement de Jean Paul II, reçoivent Benoit XVI avec le respect qu’on lui doit; ce n’est pas en jetant l’anathème sur eux ou en refusant une invitation au mariage du prince qu’on fera triompher la vérité. C’est dans le respect que la vérité triomphe comme l’ont montré les retours d’anglicans dans le giron de l’Eglise. Bien sûr respect sans compromission: mais dans le cas d’espèce, je n’en vois aucune. Amitiés…

  8. Maurice

    Je suis un peu l’actualité people des têtes couronnées (il faut bien se détendre l’esprit de temps en temps) et votre article me laisse assez sceptique.

    En effet, je sais que Mlle Middelton a reçu le “sacrement” de la confirmation (je mets des guillements car les anglicans ne reconnaissent pas la confirmation comme sacrement) quelques semaines avant son mariage avec le prince William. Si je me souviens bien, la confirmation lui a été donnée par “l’évêque” anglican de Londres (proche du prince Charles).
    Ceci tendrait à prouver qu’elle était déja de confession anglicane à cette date. Si apostasie il y eut, elle ne s’est donc pas faite le jour de son mariage mais bien avant.

    Il faut aussi tenir compte d’une autre information : en vertu de l’Acte d’Etablissement (la loi de 1701 qui oblige le souverain à être anglican et qui interdit à tout héritier du trône d’épouser une catholique ou une divorcée), la Reine Elisabeth II a du donner son consentement formel (lors d’une réunion du Privy Council) au mariage du prince William, puisque celui-ci est n°2 dans l’ordre de succession. J’ignore quand ce consentement formel a été donné, mais si Kate Middelton avait été catholique, lui-ci n’aurait jamais pu être délivré.

    Par ailleurs, il me semble (mais j’avoue ne pas disposer d’éléments probants) que les Anglais tendent à repousser le moment de leur confirmation. La raison en serait la priorité donnée au “libre choix” des enfants (décidémment ces anglicans sont sur la mauvaise pente… et ils s’étonnent que l’Ordinariat aient autant de succès !).

    Il semble donc que la famille Middelton soit anglicane (mais pas pratiquante, sinon ils auraient fait confirmer leur fille) et non pas catholique. De plus, connaissant la cathophobie des médias britanniques, si Kate Middelton avait été “papist”, nous l’aurions su depuis des années !

  9. John Lamont

    Si l’héritier au trône britannique épouse une catholique, il perd son droit de succession. Si Mlle. Middleton était encore catholique lors du mariage, le prince William ne serait donc plus l’héritier. Il se peut que Mlle Middleton ait apostasié avant le mariage, mais il est impossible qu’elle était encore catholique quand elle s’est mariée avec le prince…

  10. olivier

    Elle a peut-être reçu une dispense. Bon nombre de princesse ont épousé un prince non-catholique…
    Le gouvernement songe, il me semble à abolir la loi discriminatoire contre les catholiques. Il me semble qu’un fils de la reine s’est fait catholique.

  11. Erasmus Minor

    Renseignez-vous avant d’écrire ! Cette dame a été baptisée dans une paroisse de l’Eglise d’Angleterre (Church of England, Diocese of Oxford) comme l’indiquent les registres publics de ladite paroisse. Elle est donc anglicane. Si tel n’avait pas été le cas, le Parlement britannique aurait du, conformément au droit constitutionnel britannique, retirer son époux de la liste des héritiers de la Reine – ce qui est très contestable, j’en conviens – et on en aurait parlé pendant des années.
    Soit dit en passant, je ne vous vois pas protester à l’occasion du mariage du prince de Monaco où la future épouse a du se convertir au catholicisme pour pouvoir convoler en justes noces !

  12. Luc

    Comme indiqué par “forum krzy” et par moi, avec références à l’appui, Catherine Middleton a été baptisée anglicane.
    Ceci dit, je me demande pourquoi M. Ganimara reproche aux journalistes de se croire intimes du couple princier en parlant de “Kate et William”, alors que lui-même emploie le diminutif “Kate”. Mlle Middleton a demandé il y a déjà plus d’un an de l’appeler “Catherine” et d’éviter son diminutif. La presse n’en a évidemment cure. Je ferai à M. Ganimara la grâce de croire qu’au milieu du tohu-bohu médiatique il n’a pas entendu cette demande mais un homme averti en vaut désormais deux.

  13. Laurence Dumoulin

    Mata, évitons de diverger, svp! Cette affaire d’alliance se ramène à des proportions bien différentes. D’abord, le prince William a horreur des bijoux. Ensuite, vous pensez peut-être que l’alliance est le symbole universel du mariage? C’est une erreur. Même en Europe elle est très récente dans certains pays. En Grande-Bretagne, elle ne s’est introduite que pendant la deuxième guerre mondiale. Encore maintenant, bon nombre d’hommes britanniques n’ont pas adopté cette “coutume continentale”. La position du prince William n’a donc rien d’exceptionnel. Et soupçonner le sérieux de son engagement sur une pareille base, c’est le pompon!

  14. Guy de la Croix

    Il est pour le moins étonnant qu’une telle cacophonie soit suscitée par cette petite remarque de Vini Ganimara relate et est pourtant tout à fait exacte.

    II est aussi révélateur que les Lobet et autres sujets qui sont sans doute plus à l’aise avec les informations de Golias , Libération , la Vie et autres feilles de choux anti-catholiques lisent avec tant d’ intéret le blog d'”Osservatore Vaticano ”

    Aucun de ces commentaires ne s’insurge contre le fait connu du grand public que ces 2 personnes vivent publiquement en concubinage depuis belle lurette et se marrient ( en blanc signe de la virginité ) avec l’approbation publique d’évêques qui se disent catholiques. aussi…

    vraiment les clercs de l’Eglise ça vole bas….

  15. Benoît Lobet

    Mais, cher Monsieur de la Croix, je lis ce blog et certains autres pour m’instruire d’abord et, ensuite, pour y pointer ce que je crois être des erreurs si nécessaire.
    Et je continuerai…
    Et vous ne connaissez pas mes lectures, qui sont multiples.

  16. Luc

    Guy, je ne vous suis pas bien. Sur le principe la remarque de Vini Ganimara est largement correcte mais sur les faits non. Catherin Middleton a toujours été anglicane, comme l’a indiqué un autre lecteur, références à l’appui, et comme j’en ai donné aussi les références (site officiel du palais de Buckingham + site officiel de l'”Eglise” d’Angleterre).

    Baptême à Saint-André de Bradfield, dixit Buckingham Palace:
    http://www.royal.gov.uk/ThecurrentRoyalFamily/TheDuchessofCambridge/TheDuchessofCambridge.aspx
    Or cette paroisse est anglicane, d’après l’annuaire officiel de la CoE:
    http://www.achurchnearyou.com/bradfield-west-berkshire-st-andrew/

  17. Kris Vancauwenberghe

    Je ne comprends pas bien pourquoi Vini Ganimara parle d’événement “people” à propos du mariage d’un prince héritier. Dans la république italienne (et dans des pays républicains comme la France), on a peut-être tendance à considérer comme “people” tout ce qui touche aux célébrités mais dans les monarchies comme mon pays, ce mariage a été perçu comme en Grande-Bretagne: une fête qui unit tout le monde.
    Il faut avoir une monarchie pour comprendre vraiment ce qu’est un famille royale: c’est une famille qui incarne toutes les familles du pays. Tout le pays partage ainsi ses joies et ses peines. Tout le pays s’unit derrière elle. C’est le côté le plus populaire et le moins “people” qu’on puisse imaginer.
    En Grande-Bretagne, les professeurs d’université invités à la BBC partageaient en toute simplicité la même joie que le “populo” qui faisait une “street party”. Plus de différences de classe sociale, d’orientation politique etc. C’est toute la force de l’institution monarchique et familiale. C’est aux antipodes du people. La remarque de Vini Ganimara me heurte.

  18. Benoît Lobet

    Cher Monsieur Vancauwenberghe,
    nous ne sommes pas souvent d’accord sur grand’chose.
    Mais là, oui, votre discours est parfait.

  19. Kris Vancauwenberghe

    Monsieur le décan Lobet, merci pour votre remarque. Il est vrai que les échanges ici sont parfois violents et que la charité n’y trouve pas toujours son compte. Mais si je suis d’accord avec vous dans ce cas-ci, c’est tant mieux. Vous savez, j’ai été frapper par une détail à la télévision britanique. On interrogait des personnes de condition modest: “Est-ce que ce n’est pas gaspillé de l’agent en periode de crise?”. L’ouvrier a repondu: “Au contraire. Mon quotidien est gris, le gouvernement fait des restrictions budgetaires terribles, mais aujourd’hui est une fete pour tous. C’est un rayon de soleil, même si je sais que demain la vie misérable recomence. Ce mariage est une joie partage pour tous, je suis tres heureux”. La monarchie, c’est la famille vecue à l’échelle de tout un pays. Vive la famille, vive la monarchie.

  20. Diable Vert

    Philippe,

    Vous délirez !
    Le curé des lieux vient de confier la neuvaine et le pèlerinage, dans un petit sanctuaire, au capucin Dufour, pour le mois de juillet.

    Si M. le doyen Lobet est influent, il ne ferait pas mal de mettre les pieds dans le plat …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *