Le Conseil de l’Europe contre l’objection de conscience face à l’avortement

Download PDF

 

Le blog de Jeanne Smits nous avertit que  l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe va présenter à l’automne un projet de résolution, rédigée par
la socialiste britannique Christine McCafferty , visant à limiter le droit à l’objection de conscience reconnu aux personnels médicaux, particulièrement dans le domaine de la « santé
génésique » ou de la « santé reproductive ». On sait que ces noms de code désignent en particulier le prétendu “droit à l’avortement” (mais aussi la contraception, la procréation médicalement
assistée, les diagnostics pré-implantatoires et pré-nataux, et sans doute aussi l’euthanasie).

Autrement dit, les médecins et infirmières s’opposant, notamment pour des raisons religieuses, à ces pratiques, vont voir leur droit à ne pas s’y associer réduit. Le Moloch, qui nous gouverne et
qui exige déjà le sacrifice de millions d’innocents à naître chaque année, trouve que cela ne va pas assez vite. Que reste-t-il à sauver de cette “dissociété” comme disait le philosophe Marcel De
Corte?