Les embryons de primates sont mieux protégés que les embryons humains!

Download PDF

Lu sur le Salon beige, cette remarque du député Marc Le Fur lors du débat sur les lois de bioéthique:

“Je suis plus surpris encore par un élément qui n’a jamais été cité dans le débat. J’ai en effet relevé un paradoxe tout à fait étonnant qui me laisse plus que perplexe. Au moment où nous posons la question des dérogations accordées pour la recherche sur l’embryon, l’Europe a adopté, le 20 septembre 2010, une directive 2010-63 UE relative à la protection des animaux utilisés à des fins scientifiques, qui interdit la recherche sur les embryons des grands primates.”

C’est effectivement bien “curieux”… Sauf à considérer que ces lois de bioéthique n’ont pas pour objectif de préserver la dignité de l’être humain, mais bien de montrer que le parlement aurait ce pouvoir exorbitant de décider que tel primate doit être protégé par les “droits de l’homme” quand tel handicapé, tel vieillard, tel embryon, serait exclu de l’humanité!
Plus le débat avance, plus il est évident que la vraie question est celle qui n’est pas posée: le parlement a-t-il le pouvoir d’exclure quiconque de l’humanité? Notre réponse à nous est clairement non. Mais, hélas, même les députés les plus courageux à défendre l’être humain de sa conception à sa mort naturelle semble admettre le présupposé totalitaire selon lequel le parlement dispose de ce pouvoir. Décidément, il existe bien un totalitarisme démocratiste, qui n’a pas grand-chose à envier au totalitarisme national-socialiste ou au totalitarisme marxiste-léniniste…

3 comments

  1. Sonia de Capèle

    Cela a le mérite de nous informer et de nous permettre ainsi de la glisser dans les conversations dès que l’occasion se présente nous sommes si mal informés voire désinformés, la télévision fait de tel dégâts à ce niveau-là, nous avons la chance d’avoir choisi de ne pas l’avoir, et pouvons vous dire à quel point des sites comme les vôtres sont précieux
    MERCI

  2. JCM

    Cela fait plus de 30 ans que les scientifiques n’étudient plus les primates en laboratoire simplement parce que cela coute beaucoup trop cher (le Pr d’embryologie Maurice Marois me l’a dit dans les années 80).
    Les embryons humain eux ne coutent rien parcequ’il sont créés dans le cadre de la PMA (procréation médicalement assistée) qui se pratique couramment dans les hôptaux et est financée par la Sécurité Sociale.
    La plupart des chercheurs se moquent donc le dignité de l’homme comme de celle des primates, mais pas de leur bourse !.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *