Allons dîner à l’église

Download PDF

Dans le diocèse de Périgueux, on ne s’embarrasse pas. Pour attirer les gens à l’église, on propose d’y organiser des diners en amoureux. Les chanoines de Chancelade en charge de la paroisse Saint Pierre Saint Paul des rives de l’Isle (en l’occurence le Père Sébastien, modérateur,) organisent le mardi 9 avril “un diner en tête à tête” dans l’église de Saint Astier :

dLa paroisse de Saint-Astier annonce cet évènement dans son programme hebdomadaire. Il y aura même des animations pour ces diners en couples !

Pour écrire à l’évêché de Mgr Mouïsse, diocèse ou se déroule ce dîner, c’est par là accueil.dio24@orange.fr .

Sur le plan religieux, il apparait clairement que le détournement du Temple de Dieu pour en faire autre chose que le service du culte qui Lui est dû, est profondément choquant. Comment ne pas penser à Notre Seigneur chassant les marchands du temple.

Le Père Sébastien a cru pouvoir atténuer le caractère profondément choquant de cette manifestation en indiquant que ce repas serait animé par les prêtres et qu’en conséquence il aurait une tout autre signification que ce qui est annoncé. Cette casuistique n’abusera personne si ce n’est la pauvre clientèle qui sera abusée par un tract mensonger en ne pouvant pas profiter tranquillement “de ce repas pour échanger sur la vie de leur couple en toute intimité“. La question se pose même de savoir s’il n’y a pas une volonté délibérée de choquer, tant cette organisation est absurde: il serait si simple en effet de faire le tout au restaurant lui même qui est équipé en conséquence et où les animateurs ecclésiastiques pourraient déployer tous leurs talents.

Sur le plan juridique, les lois de 1905 et 1907 sont très claires. Elles concèdent que les édifices sont réservés à leurs cultes spécifiques (sous entendu catholique et rien d’autre). Dans son art.13 la loi de 1905 désigne comme cause de désaffectation  expresse l’hypothèse où les édifices seraient “détournés de leur destination” par l’affectataire. L’art. 5 de la loi de 1907 précise quant à lui que les édifices publics le sont “pour la pratique de leur religion” (en d’autres termes, à église catholique, culte catholique). Ainsi les édifices cultuels ne peuvent être détournés de leur destination par l’affectataire, au profit d’autres activités qui feraient obstacle à la célébration du culte, ou même qui viendraient à s’y ajouter. Le célébrant n’a donc pas le droit d’exploiter un édifice légalement affecté au culte dans un but commercial ou autre.

14 comments

  1. Capucine

    Jean-Pierre, les concerts organisés dans les églises sont
    des concerts de musique Sacrée….auxquels j’ai eu l’occasion d’assister et qui m’ont causé, paix intérieure et émerveillement….
    Les églises ont une acoustique favorable à la musique…..Toutefois ce n’est pas un lieu ou l’on “bouffe”. Pour cela il existe des lieux que l’on appèlle res-tau-rants
    O.K.

    Et puis , Jean-Pierre ne confondez pas les repas “en amoureux” DANS UNE EGLISE et une merveilleuse musique de Bach ou de Mozard !!!!

    Monseigneur n’a pas le droit d’accepter cette abomination! C’est une profanation …Oser cela dans la Maison de Dieu
    où Dieu est là, présent avec Son Corps, Son Sang, Son Âme
    et sa Divinité. Oui Monseigneur, messieurs les prêtres, diacre, et laïques “catholiques” enfin catholiques !!!!! si on veut!!

    Je pense qu’il faut “à tout prix ” saisir la Conférence des Evêques de France mais, rassurez-vous, ce sera fait.

    Vous souvenez-vous encore de Jésus chassant les marchants du temple ?…

    Il y a une Justice Divine prenez garde ????

    Prions pour vous Jésus et Sa Très Sainte Mère.
    Franchement, ou allons-nous ?

    • clavier jean pierre

      “Jean-Pierre, les concerts organisés dans les églises sont
      des concerts de musique Sacrée”

      Hélas on y joue pas toujours de la musique dite sacrée, mais aussi des musiques profanes , sans parler du gospel , de la guitare …

      J’aime beaucoup la musique classique, mais a l’église pour prier je préfère le grégorien qui ne me détourne pas de la prière en faveur d’une émotion esthétique

  2. brigitte

    A Versailles, à l’issue de la messe chrismale, ce sont des sandwichs qui sont offert par l’évêque et mangés dans la cathédrale tous les ans!!!

    • Capucine

      Brigitte, vous dites qu’à Versailles ce sont des sandwichs qui sont offerts par l’évêque et distribués à la fin de la messe Chrismale et mangés dans la cathédrale !!! Ca alors c’est un comble!!!! Je suppose, bien sûr qu’ils trouvent des “personnes naïves et un peu nunuches” pour faire la distribution.
      Ma parole mais il n’y a que la “bouffe” qui compte !!!!

      Prions Jésus et sa très Sainte Mère en ce jour béni de la fête de la DIVINE MISERICORDE.

  3. C.B.

    Sans doute dans le cadre d’un “parcours Alpha Couple”? On peut s’étonner que personne, parmi les organisateurs, ne s’interroge sur l’opportunité du choix du lieu.

  4. Michel

    Cet événement malheureux place en évidence le manque de formation religieuse, y compris chez des clercs.
    Récemment dans les beaux quartiers parisiens une crypte a étét utlisée comme théâtre pour une pièce de boulevard mettant en scène le ménage à trois.
    Les protestations auprès de la CEF restent sans suite.

  5. Skytrack

    Au sujet des musiques profanes Benoit XI (le meilleur parmi les meilleurs) a rédigé une note pour arrêter ça, il y avait un article de Periscopus la-dessus
    Je vois autour de chez moi il y a toute une panoplie de post-bigotes qui frétillent à toutes ces choses “modernes” qui “permettent de dépoussiérer l’église”
    la prochaine fois qu’ils ou elles inviteront les fidèles à déjeuner à l’église en contrepartie il faudra que tous les fidèles assistent à la messe chez eux, ça c’est top moderne et très dépoussièrant

  6. Athéna

    Mon Dieu, mais quelle honte, il est malheureux que les églises catholiques n’aient plus le sens du sacré.

    Et ce sont des évèques qui ont proposé cela. Honte à eux. cette histoire me laisse dans une profonde tristesse.

    Seigneur Jésus, revient, ils sont devenus fous

  7. Pas d’accord pour ce genre de manifestations dans
    une église.Nous perdons le sens du sacré. Demandons
    à aller dans une mosquée, un temple ou une synagogue …Quel sera la réponse ?
    Je ne suis pas d’

  8. Pas d’accord pour ce genre de manifestations dans
    une église.Nous perdons le sens du sacré. Demandons
    à aller dans une mosquée, un temple ou une synagogue …Quel sera la réponse ?
    Je ne suis pas d’ accord pour les concerts aussi à moins que
    ce soit de l’orgue. Les musiciens tout qualifiés qu’ils sont se
    fichent éperdumment du lieu de culte spirituel avant tout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *