Annulation de la visite de Jean-Paul Delevoye à Lille

Download PDF

La venue de Jean-Paul Delevoye ayant créé une polémique (Jean-Paul Delevoye est le président du CESE, qui a refusé les 700 000 pétitions contre la loi Taubira), Mgr Laurent Ulrich, Archevêque de Lille, écrit :

“A l’occasion du Centenaire du Diocèse, la cathédrale accueille chaque dimanche un témoin, depuis février dernier et jusque Pentecôte, soit une vingtaine en tout, invités à dialoguer avec les chrétiens.

Parmi ces témoins, Monsieur Jean-Paul Delevoye, président du Conseil économique, social et environnemental, est annoncé le 19 mai, sur le thème du défi de servir le vivre-ensemble dans la cité. Plusieurs réactions mobilisent mon attention sur une question : comme Président de ce conseil, Jean-Paul Delevoye a jugé irrecevable sur le fond la pétition de 700 000 signatures qui demandait une discussion, dans le Conseil qu’il préside, au sujet de la proposition de loi concernant le mariage pour les personnes de même sexe. Je comprends que l’on puisse s’en étonner.

En premier lieu, je tiens pour juste l’attitude de l’Eglise en France qui, obstinément, cherche les occasions de dialogues dans une société sécularisée, et refuse que les convictions philosophiques et religieuses soient reléguées dans la sphère privée. Dès lors, fuir ce dialogue, c’est contribuer à ce rejet.

Certes cette décision du président du CESE n’est pas bien comprise, et je voudrais pouvoir favoriser un dialogue avec lui comme avec d’autres : il aurait été plus sage que la République entende les opposants à ce projet, plutôt que de laisser monter la tension.

Aujourd’hui, chacun peut constater que la situation de ces dernières semaines s’est tendue à l’extrême ; elle ne me paraît pas favorable à un échange serein.

Aussi, à regret, et, dans un souci d’apaisement que Monsieur Delevoye partage, je renonce à l’invitation qui lui avait été adressée.”

Cet argument du dialogue me fait toujours sourire. Au hasard, quand il s’agit de discuter avec des membres de partis politiques jugés politiquement incorrects, il y a beaucoup moins de dialogue qui tienne… Cela étant, je crois que nous pouvons nous réjouir de cette annulation. Elle était vue comme une gifle à la face des chrétiens qui se mobilisent depuis des mois, et elle aurait ajouté au mépris ambiant.

8 comments

  1. gipsy

    que cet évêque qui tient tant au dialogue vienne au milieu des veilleurs discuter avec les pro mariage.
    alors il sera crédible.
    il y a matière!

  2. sycomore

    C’est très bien de faire amende honorable et d’annuler. Mais on comprend bien que c’est uniquement gr^^ace à la mobilisation et à la pression faites par ses ouailles que Mgr Ulrich annule cette invitation.

    Est-ce que plus de conviction catholique et de clairvoyance de sa part n’aurait pas du faire en sorte qu’il n’ait meme pas l’idée de faire venir ce personnage comme “témoin”. Témoin de quoi, je vous le demande ?

  3. Sordes

    Pourrions-nous avoir plus de précisions concernant la présidence de Belkassem aux fêtes solennelles de Jeanne d’Arc à Rouen. Aprés Badinter l’an dernier, cela sent la provoc maçonnique à plein nez. Notre sublime Jeanne D’Arc entre les mains d’une ministre fortement engagée dans son soutien au mariage gay, et qui sur son blog fait la promotion de la PMA et de le GPA, a de quoi susciter une réaction forte des catholiques. Campagne de sensilibisation nécessaire : pétition à l’archevêque de Rouen et au nonce apostolique qui sera présent!!!!!

  4. bitika

    c’est bien la preuve que si nous mettons la pression sur les eveques et les cures, ce que nous n’avons pas assez fait dans les dernieres decennies (et je suis une des coupables)
    il est temps de nous y atteler et maintenant, de ne plus relacher la pression

  5. Garmon

    Si l’invitationa été lancée avant le rejet de la pétition par Deloye ce n’est pas la même chose que si elle a été lancée après.
    Après, c’est de l’inconscience.

    Qui siat si c’est avant ou parès ?

  6. BDH59

    Avec le même raisonnement concernant M.DELORS : est-il pour la loi Taubira ou pas . S’il est pour , pourquoi alors ne pas annuler la conférence de M.DELORS le samedi 18 mai à 17H en la Cathédrale de Lille .

    Pas deux poids deux mesures

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *