La cathédrale d'Evry : faut-il en être fière ?

Download PDF

Mgr Guy Herbulot, 86 ans, a dirigé le diocèse d’Evry-Corbeil de 1978 à 2000. Il raconte son passage dans un livre, « Bâtisseurs d’église, une aventure humaine et spirituelle ». Pour l’occasion, il répond au Parisien :

Comment est née l’idée d’une cathédrale ?
Nous avons d’abord construit la maison diocésaine. Avant, j’étais basé à Saint-Germain-lès-Corbeil. De ma fenêtre, je voyais au loin Evry grandir à vue d’œil. Il fallait être là. La création de la cathédrale s’est faite en concertation avec les pouvoirs publics.

Avez-vous eu votre mot à dire sur l’architecture ?
Je n’étais qu’un modeste acteur. C’est l’établissement public qui a nommé le concepteur, Mario Botta. Un homme à l’écoute, très classe. Il a construit pour le peuple, pas pour se faire plaisir.

Les polémiques étaient-elles nombreuses ?
L’esthétique a fait parler. Enfin quoi ! On n’allait pas construire comme au XIIe siècle! Il fallait innover.

On a vu le résultat : une tour coupée, symbole maçonnique, au lieu d’un plan en croix…