L'évêque de Besançon réagit à une profanation

Download PDF

A la suite de la profanation du portail d’entrée de l’église Sainte-Madeleine à Besançon, Mgr Lacrampe écrit :

Dans la nuit du 9 au 10 octobre, des individus ont cru bon d’inscrire sur la porte de l’église Sainte Madeleine à Besançon, des propos insultants à l’égard des catholiques. Je condamne fermement ces agissements irresponsables qui ne respectent ni l’édifice public qu’est l’église, ni la communauté à qui elle est affectée. Je réaffirme que rien ne saurait justifier la haine d’autrui et le mépris des personnes et de leur foi. En commun accord avec la ville de Besançon, plainte a été déposée auprès des services de police.