Caen : le groupe punk Pussy Riot change d’église

Download PDF

Les danses du groupe punk Pussy Riot devaient être produites les mardi 16 et mercredi 17 mai 2017 en l’église Notre-Dame de la Gloriette à Caen dans le cadre du spectacle DeSacre!. Nous en avons déjà parlé plusieurs fois. Et cela a fini par faire réagir le diocèse, qui, bien que ne voulant pas faire d’histoire, s’en est ému auprès de la mairie.

Le père Xavier Signargout, vicaire du diocèse, a envoyé un courrier au maire de Caen, Joël Bruneau, pour demander un changement de lieu. Le père Laurent Berthout, en charge de la communication du diocèse, se veut rassurant :

“Nous avons déjà eu des échanges avec le cabinet du maire, nous ne sommes pas inquiets, les choses vont se régler paisiblement.”

La chorégraphie se tiendra finalement dans l’église Saint-Nicolas. Cette décision est le fruit d’une réunion rassemblant “les équipes du Théâtre de Caen, du Centre chorégraphique national de Caen en Normandie et du diocèse de Bayeux et Lisieux” d’après le père Laurent Berthout.

La différence entre les deux ? La première église est encore sacrée. Il y a la messe de temps en temps. Le choix s’est donc porté vers l’église Saint-Nicolas à Caen, lieu de culte désacralisé.

L’église Notre-Dame de la Gloriette fait l’objet d’un “protocole avec la ville datant de 1981” explique le père Berthout.

“L’église de la Gloriette est mise à disposition du théâtre de Caen pour des concerts de musique classique, pas pour de la danse ou des chorégraphies.”

maximilienbernard@yahoo.fr