C’est Carême, ne donnez pas au CCFD

Download PDF

La quête nationale pour le CCFD aura lieu dans toutes les églises de France le 25 mars. Cette quête est dite impérée, c’est-à-dire obligatoire. La totalité des sommes recueillies est versée au CCFD. Cela représente 80% des revenus annuels du CCFD, soit environ 40 millions d’euros !

A ce jour aucune autorité ecclésiastique française n’a osé dire la vérité aux fidèles sur l’idéologie de mort financée par le CCFD en Amérique Latine. Personne n’a le courage de dénoncer ce scandale qui non seulement induit des activités criminelles d’avortement mais prive de ressources les catholiques qui ont besoin de séminaires, d’écoles, et d’œuvres véritablement charitables.

Ce détournement de la charité à des fins idéologiques est un vrai scandale.

Le premier responsable de cette situation est le cardinal archevêque de Paris, Mgr Vingt-Trois qui a nommé à la tête du CCFD, Guy Aurenche, et le maintient à son poste. Le second est l’évêque de La Rochelle et Saintes, Mgr Bernard Housset qui a été confirmé dans sa fonction de président du Conseil de la Solidarité lors de la dernière assemblée de l’épiscopat à Lourdes et qui « accompagne » le CCFD dans ses œuvres.