Changement à l’aumônerie des politiques

Download PDF

L’abbé Laurent Stalla-Bourdillon est le nouveau directeur du Service pastoral d’études politiques et curé de Sainte-Clotilde, à Paris. Il succède à l’abbé Matthieu Rougé, en poste depuis 2003. C’est l’abbé Rougé qui a rédigé la note en 10 points du diocèse de Paris sur le mariage.

L’abbé Stalla-Bourdillon est âgé de 42 ans. Il a obtenu une licence de théologie à Rome, puis a été vicaire à Saint-Étienne-du-Mont puis à Saint-Germain-des-Prés, aumônier de jeunes et enseignant à l’École cathédrale.

Le Spep est l’aumônerie du monde politique et particulièrement des parlementaires. L’Assemblée nationale dépend en effet territorialement de la paroisse Ste Clotilde. Créé en 1992 par le cardinal Jean-Marie Lustiger, le Spep constitue officiellement « une présence de l’Église pour les responsables politiques qui le souhaitent. » Il touche des parlementaires de l’Assemblée et du Sénat et leurs collaborateurs.

Chaque année, le Spep organise une messe de rentrée des responsables politiques en l’église Ste Clotilde. Cette année, elle aura lieu le 30 octobre sous la présidence du cardinal André Vingt-Trois, soit la veille de l’examen en conseil des ministres du projet de loi sur la dénaturation du mariage. Il organise également le Pèlerinage des élus à Lourdes. Plus discrètement, il organise des déjeuners-débats ou des soirées de réflexion sur des thèmes éthiques liés à l’actualité politique.