Christine Pedotti compare Boko Haram et Jean-Paul II !

Download PDF

La rédactrice en chef de Témoignage chrétien, adulée par certains évêques de France (son influence est comparable à celle exercée par Monique Baujard au sein de la CEF), Christine Pedotti a osé comparer les actes de la secte musulmane Boko Haram (surnommée Boko Harem par Bernard Antony) avec Jean-Paul II :

“L’enlèvement de 276 jeunes filles au Nigeria, lycéennes raptées dans leur dortoir par le groupe terroriste Boko Haram, soulève une émotion mondiale. Pourtant, le rapt des femmes n’est pas une nouveauté. Hélas, des milliers de femmes ont été et sont encore raptées et violées au Nord-Kivu (République démo­cra­tique du Congo) dans l’indifférence quasi générale.

Plus près de nous, souvenons-nous que le viol a été une arme de guerre en ex-Yougoslavie. Et l’affaire ne date pas d’hier. Si l’enlèvement des Sabines a inspiré les peintres, il nous rappelle que l’une des façons de vaincre un ennemi, c’est de le combattre par le corps de ses femmes.

Ce genre d’exaction met en lumière la situation ordinaire des femmes dans le monde : leur corps ne leur appartient pas. Les violer, c’est détruire à travers elles l’homme à qui elles appartiennent en souillant son sang et sa descendance.

Le leader de Boko Haram va encore plus loin : les filles enlevées le sont à l’influence occidentale. Elles seront donc mariées de force ou vendues comme esclaves car, selon lui, elles n’ont nul besoin d’éducation pour remplir leur rôle d’épouse et de mère.

Dans leur excès, ces propos exposent, avec une arrogance impudente, une conviction plus partagée qu’il n’y paraît. En effet, quoi de plus naturel que d’assigner les femmes à leur genre qui est le service et le soin ? Jean Paul II n’hésitait pas à l’énoncer ainsi dans sa Lettre aux femmes en 1995 : « C’est en effet spécialement en se donnant aux autres dans la vie de tous les jours que la femme réalise la vocation profonde de sa vie. »

Certes, on ne peut confondre l’enlèvement et la vente des femmes et leur assignation à des tâches. Mais la tragédie des lycéennes nigérianes, au-delà de l’émotion légitime, doit nous rappeler que le droit des femmes à disposer de leur corps et à choisir leur destin est inaliénable et indivisible. C’est un juste combat dont l’issue est loin d’être assurée.

39 comments

  1. Prieur Grandville

    Elle est toujours la bienvenue dans notre diocèse de Besançon où elle a fait une apparition très appréciée il y a peu

  2. Roger

    Cette comparaison avec Jean-Paul II est bassement ridicule, à croire que la rédactrice en chef de Témoignage chrétien n’a pas vraiment compris le sens exact de la phrase de Jean-Paul II ou pire qu’elle fasse un amalgame à dessein.

    • rocheteau

      bien sur que l’amalgame est volontaire ! ces gens là cherchent avant tout à détruire et salir tout ce qui est beau et grand … c’est bien pour cela qu’ils réagissent si violemment à tout ce qui est traditionnel et qu’ils ont adopté avec enthousiasme la théorie du gender

  3. minou

    incroyable ! c’est incroyable d’écrire , de penser comme çà … quelle manque d’intelligence et quelle perversité cela révèle…

  4. jejomau

    Christine Pedrotti est comme certaines femmes : elles n’ont jamais connu l’Amour…. Que le sexe qu’elles confondent avec l’Amour hélas !

    Dés lors ces femmes n’ont en tête qu’une chose : la haine de l’Homme. Du Mâle. De tout ce qu’il représente de toutes façons. En général, elles ont un sexe à la place du pois chiche qui leur tient de cervelle…

  5. Struyven

    Je pense que cette femme n’a jamais lu la Bible ! Oui la femme est soumise à l’homme pour autant que l’homme l’aime autant qu’il aime l’Eglise. Ce qui rééquilibre le tout. Et il est vrai que notre rôle de femme (et je suis loin d’être soumise bêtement) puisque l’on donne la vie, est souvent empreinte d’empathie et de notions de service, par la force des choses. Maintenant, une femme peut travailler, avoir un métier, s’y épanouir ou s’épanouir en se donnant à sa famille, ses amis, ou autres. Elle peut faire du sport, Elle peut donner son avis. Je n’ai jamais aimé ce “rapport de force” entre l’homme et la femme. Tout peut être fait dans l’harmonie et jamais je ne me suis sentie, à aucun moment, dévalorisée. Je ne me suis non plus pas sentie dévalorisée en Eglise. On a demandé mon aide et chaque fois que j’ai pu, je l’ai fait. Cela m’a été d’un grand enrichissement personnel. Mais je n’ai jamais non plus demandé un poste où j’aurais été mise en avant. L’humilité fait aussi partie du sens chrétien. Hommes et femmes sommes complémentaires et ne sommes pas constamment en défi l’un contre l’autre.
    Comparer Jean-Paul II à cette secte est complètement déplacé et aberrant. Je vous plains Madame.

  6. REZVOY

    Disons que si elle n’est pas folle, c’est avant tout une journaliste qui cherche à soigner sa notoriété, donc à faire réagir, même si c’est en choquant le sens commun.
    Une journaliste bien dans l’ai du temps !

  7. Confondre l’esclavage, qui est la négation de la personne avec le don de soi même dans l’amour montre à quel point cette femme méconnaît les Évangiles.
    Cette détestation du rôle de la femme entraîne la négation ou (et) le détournement de celui de l’homme.
    On voit cela par exemple avec le port du vêtement féminin proposé aux hommes pour soi disant les appeler à respecter les femmes, et qui est en réalité négation des différences sexuelles, choix personnel de son “genre”.
    Cette recherche forcenée de l’égalité nie la différence entre la femme et l’homme qui est complémentarité.

    C’est tout à fait à l’opposé de ce que nous enseigne le Christ et l’Eglise et si la CEF écoute cette personne et d’autres discours similaires nous devons confondre ces évêques comme hérétiques.

  8. Romano Edmond

    Une fois de plus je constate avec peine que l’instruction (dont je ne doute pas chez cette dame) n’est pas toujours une preuve d’intelligence (dont l’absence chez cette dame semble évidente).
    Ces pseudos intellectuels commencent vraiment à me porter sur le système!

  9. Philomène

    Christine Pédotti est une féministe militante avec tous les excès que cela suppose; il est probable qu’elle ait eu un père ou un mari trop autoritaire ou même tyrannique, voire violent, ou bien qu’elle n’ait pas compris la complémentarité des sexes parce qu’elle a un caractère d’homme dans un corps de femme…Ceci dit, la femme n’est pas qu’une ménagère ou une mère de famille, elle peut avoir d’autres vocations, et même devenir une meneuse d’hommes: voyez Jeanne d’Arc, Marine Le Pen et bien d’autres femmes à forte personnalité…

  10. gerard

    C’est très protestent comme résonnement et ne m’étonne pas,notre seigneur n’est il pas un homme comme un autre ,ou notre sainte vierge n’a telle us plusieurs enfants. Je me répète le vers et dans le fruit il se nome œcuménisme.

  11. Secotine

    En musulmanie la femme stricto sensu n’a que peu de valeur . En revanche elle est la détentrice d’une chose fort prisée chez ces messieurs, l’hymen, petit bout de peau, qui lui donne soit une valeur marchande non négligeable (voir les mariages temporaires accordés à de riches eméiratis qui vont faire “leur marché” en Egypte ou au Maroc) soit qui est le dépositaire de l’honneur de la famille.
    N’est-il pas paradoxal que ces “êtres impurs” que sont les femmes détiennent entre leurs cuisses l’honneur des mâles de leur famille ou “ce joyeau qui vaut toutes les perles de l’Arabie” ?

  12. Bernard DUJARDIN

    C’est un journal comme témoignage chrétien qui déconstruit le christianisme, car ils n’ont en tête que les théories marxistes, pas chrétiennes..

  13. Est-elle vraiment dans tous ses esprits en faisant cette comparaison, ou bien elle vraiment naïve ?
    Saint Jean-Paul II a bien mentionné que la femme se donne aux autres par amour, non qu’elle soit enlevée de force pour subir l’esclavage !
    Il faut qu’elle soit ‘aveugle’ ou complice pour faire cette comparaison.

  14. kruch

    vous relatez:
    ” le droit des femmes à disposer de leur corps”
    personne ne dispose de son corps contrairement aux idées reçut.
    Dans le nouveaux testament il est écrit:
    “ne savez vous pas que vous êtes le temple de Dieu vivant”
    Puissions nous comprendre ces belles paroles et les mettre en pratique

    francis

  15. Shimon

    les “femmes” ont un privilège unique que certains jugent exorbitant et que certaines femmes rejettent lorgnant vers les “privilèges” des hommes.
    Il y a hélas, des personnes mal dans leur peau dans les deux sexes.

    Que les femmes, comme les hommes, soient maître de leur corps, n’a jamais été contesté dans le christianisme qui a toujours prôné l’égale dignité de l’homme et de la femme, (et de tout humain en général), tous également aimés de Dieu dans des destins différents et avec des dons (des charismes) différents.

    Prions pour que Christine Pedotti trouve sa voie d’enfant de Dieu, de femme, d’épouse et de mère.

  16. LE GUEN

    J’ai même pas de mots pour exprimer ce qu’elle dit. Ou elle le fait exprès pour dénaturer St Jean-Paul II et l’Eglise, ou elle est complètement marteau. Je pense que si elle avait été enlevée à la place de ces lycéennes chrétiennes, elle changerait d’avis,surtout si on la mariait de force aux musulmans. L’enlèvement de femmes chez les musulmans ne date pas d’aujourd’hui, elles ont longtemps constitué et constituent tjs un harem. La polygamie est peut-être interdite dans certains pays, mais elle est tjs à l’honneur et même ds les pays où elle est interdite elle existe de fait, car y’a une légitime et des concubines. Je crois que la dame a confondu cocos et zabricots comme on dit en créole. Ou alors elle s’est accoquiné avec les frères 3 points, ça expliquerait qu’elle fasse exprès de dénaturer la pensée de l’Eglise à travers St Jean-Paul II, qui avait une très très haute idée de la femme, dont Marie sa souveraine est l’image parfaite. Et quand on n’a pas traversé 2 dictatures comme ce saint Père, on se tait au lieu de raconter des inepties.

  17. Michel Cliche

    Le droit des femmes à disposer de leur corps et à choisir leur destin est inaliénable et indivisible.

    Voilà la nouvelle philosophie destructrice du destin de notre humanité où l’on promulgue son droit de tuer l’enfant à naître, l’euthanasie et autres…

    Mon corps appartient à Dieu malgré, mes trop nombreuses faiblesses…

    Porter la croix…

  18. Philippe A. Giboury

    Saint Augustin

    A force de tout voir, l’on finit par tout supporter.

    A force de tout supporter, l’on finit par tout tolérer.

    A force de tout tolérer, l’on finit par tout accepter.

    A force de tout accepter, l’on finit par tout approuver.

    J’ai la triste impression que c’est ce qu’il nous arrive….. cette position est insupportable.

    • rocheteau

      merci de dire si clairement la pensée de saint Augustin qui est tellement d’actualité !
      réagissons ! ne nous laissons pas imprégner des idées à la mode parce qu’elles sont politiquement correctes,

      n’ayons pas peur comme le dit si joliment St Jean Paul II…. n’ayons pas peur de passer pour ces affreux réactionnaires tellement honnis partout et par tous, y compris dans notre Eglise, et par ceux qui sont en contradiction avec les conseils de Benoit XVI et de notre pape François !

      notre foi l’exige !

      notre résistance seule peut influencer d’abord nos proches, notre famille, notre entourage … et faire boule de neige avec la grâce de Dieu et l’aide de Marie notre Mère

  19. Paul

    Que attendre des groupes musulmans qui sont païens, qui cultuent le satanisme par moyen de cette réligion, encore plus de leurs radicaux, tous sont les adorateurs de la déesse de la lune Allah, haïssent le christianisme, le judaïsme même et ils ont une image totalement différente de notre religion catholique?
    Et leur Bible, le Coran, qui a beaucoup de passages qui peuvent tuer les non-musulmans, et non pas un crime?
    La déesse Allah les sommets des mosquées a sa mémoire représenté par le croissant, il suffit pour comprendre leur adhésion au paganisme, à une déesse sataniste.
    Comme toutes les réligions païennes, le Coran promet du sex aprés le mort.

    • ALPHA ... OMEGA .

      Paul ,

      ” Que attendre des groupes musulmans … , haïssent le christianisme , le judaïsme … ” .

      Je vous renvoie à mon commentaire publié le 4 mai à 13h00 dans l’article titré ” Mgr Dubost et le Père Roucou au congrès de l’ UOIF .” du 15 avril 2014 .

      Document explosif au sujet du comportement et des projets des musulmans en Europe ; l’invité de l’ Assemblée Nationale , en juillet 2003 , est le directeur central des RG , Monsieur Yves Bertrand .

  20. Jacques

    Évidemment qu’une femme n’a en aucun cas le droit de disposer de son corps. Saint Jean-Paul II avait bien raison de le rappeler : prendre la pilule, avoir des relations sexuelles avant le mariage, divorcer sont des péchés mortels. Et persévérer dans un péché mortel mérite l’excommunication. On ne va pas se laisser contaminer par les hérétiques. Si les curés refusaient effectivement la communion à tous ceux qui sont en état de péché mortel et demandaient l’excommunication de ceux qui persévérent, les choses iraient mieux.

  21. Noélie

    Avec de tels ”amis”, on n’a pas besoin d’ennemis comme disait l’autre !
    Le pb de l’Eglise Catho en France, c’est les théologiens ”progressistes”.

  22. hermeneias

    Oui jejomau

    Il y a des gens mal dans leur peau dans les 2 sexes . Certaines positions caricaturales donnent des batons pour se faire battre à Christine Pedotti et consort

  23. Loic

    Contrairement à ce que pense cette personne c’est bien la société moderne et avec elle son cortège libéral-libertaire qui, loin de libérer la femme l’asservissent!

    La femme qui choisit de vivre saintement et humblement sa maternité et sa vocation d’épouse, comme l’homme, celle de père et d’époux, est vouée aux gémonies.

    Alors que le rôle de la femme dans la société, essentiellement complémentaire de l’homme, est fondamental, l’idéologie dominante, gravement relativiste, tente de le détruire, au profit de la reconnaissance d’un nouvel homme, d’un être indifférencié, résultant d’une vision totalitaire et d’un projet révolutionnaire de définition de l’humanité.

    Ce à quoi on assiste, n’étant que la face immergée de l’iceberg!

  24. Melmiesse

    Ch. Pedotti s’élève contre les viols, très bien mais obsédée par le sexe et la vie animale, elle ne comprend pas le sens de “se donner aux autres” . Si les femmes ne se donnaient pas, comment seraient les enfants- la société de demain- il suffit de lire le récit de la vie des enfants de rue dans certaines capitales du monde (à Bombay par exemple) pour voir que l’humanité retournerait à la préhistoire_ depuis les divorces en liberté et la libération de la femme on ne peut même plus compter sur les hommes dits libres-

  25. serge godbout

    PARDONNE-LEUR PÈRE,CAR ILS (ELLES) NE SAVENT PAS CE QU’ILS (ELLES) FONT,NI CE QU’ILS (ELLES) DISENT_JÉSUS MAÎTRE ET SEIGNEUR-DIEU+++

  26. M. LB.

    Une garce.

    Heureusement, nous avons encore de bons prêtres :

    “Je ne suis pas d’accord pour accuser de la déconfiture de l’Église, comme je l’ai entendu souvent dans les rencontres ecclésiastiques et comme on peut le lire ici ou là sous l’autorité des mêmes, le consumérisme, l’hédonisme, le nihilisme culturel, la fermeture à la transcendance, la science, la technologie ou quoi que ce soit d’autre d’extérieur à l’Église. En effet, si celle-ci est une société parfaite, comme la théologie nous l’enseigne, alors elle possède en elle-même tout ce qui lui faut pour se perpétuer en communiquant à ses membres la vie et la santé dont ils ont besoin, en sorte que leur charité soit féconde et que l’Église grandisse de jour en jour, en nombre et en sainteté. ” Abbé Guy Pagès, dans http://www.islam-et-verite.com/blog/billets-d-humeur/entretien-pour-novopress-info-avril-2014.html

  27. Pingback: Boko Haram : islam et islamisme c’est la même chose, et rien à voir avec le christianisme ! | Résistance Républicaine

  28. Réal Lauzon

    Nos corps d’hommes ou de femmes;nous appartiennent ils ,où appartiennent il à Dieu?? Madame Pedotti ! Démissionnez car vous êtes en grave imposture.

  29. Gaudete

    Chacun sait que Témoignage dit chrétien est un vulgaire torchons et donc ceux qui écrivent que peuvent-ils être?
    Heureusement ce torchon disparaîtra pour le plus grand bien de l’église

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *