Comment expliquer que nous ne prions pas pour nos frères d’Irak ?

Download PDF

Le cardinal Philippe Barbarin publie une tribune dans Le Figaro appelant à la défense des chrétiens d’Irak :

“Les mots semblent impuissants devant la tragédie des chrétiens d’Orient. En Irak, les informations parfois contradictoires qui nous parviennent témoignent du chaos et de l’angoisse de nos frères. Mardi soir, j’ai reçu l’appel du Patriarche des Chaldéens, Louis-Raphaël Ier Sako que j’avais eu la joie d’accueillir à Lyon en Mars. Il est actuellement en synode avec une vingtaine d’évêques de la région. Il me dit que la situation est effrayante, mais que des menaces beaucoup plus graves sont encore à venir. L’éradication des minorités religieuses n’est hélas pas un dommage collatéral de la folle stratégie des assassins: c’est leur but affiché.

En France, il faut bien le dire, la situation des chrétiens d’Irak n’est pas un grand générateur d’émotions. Comment expliquer que, jusque dans nos paroisses, nous ne portions pas davantage le souci de nos frères d’Orient? Plusieurs raisons l’expliquent sans doute. La presse est le reflet des consciences de notre pays: les chrétiens de là-bas sont considérés comme un problème étranger. Il y a sans doute aussi une espèce de fatalisme: la région est en proie à des secousses meurtrières depuis si longtemps que tous, nous nous habituons à l’inacceptable.

Le fait qu’ici, en Occident, les religions soient officiellement respectées mais aussi fréquemment suspectées, n’arrange rien. La situation des chrétiens persécutés dans le monde ne provoque souvent chez nos politiques qu’une compassion polie, tardive et peu suivie d’effets. Asia Bibi entame sa 4e année de détention préventive dans une prison pakistanaise de haute sécurité sans que cela n’empêche grand-monde de dormir ; ces dernières semaines, Meriam Yahia Ibrahim Ishag a accouché dans les prisons soudanaises, enchaînée pour allaiter son petit dans le couloir de la mort ; la pression américaine a permis une libération… de quelques heures, puisqu’elle a de nouveau été arrêtée. Là encore, il a manqué de grandes voix françaises pour s’y opposer simplement, fortement, fermement. […]”

7 comments

  1. Colline

    Les martyrs d’aujourd’hui sont les saints de demain, que nos enfants invoqueront.
    En attendant, je m’engage à prier pour les chrétiens irakiens, pour que cessent les persécutions et à produire des émissions de prières à leur intention.

  2. Françoise

    Dans ma paroisse, UNE seule messe (du soir) est célébrée chaque année pour nos frères chrétiens persécutés et dimanche dernier le prêtre a demandé aux fidèles de prier spécialement pour les chrétiens persécutés partout dans le monde et plus particulièrement en Orient, “à la demande du pape François”. C’est tellement rare que c’en était surprenant.

  3. mimi

    Mais si les chrétiens prient, bien sûr que si.
    Mais cela n’a rien à voir avec nos dirigeants ou ténors politiques qui n’ont aucun courage ni intelligence. Et si l’un d’eux osait , serait-il relayé par les médias ?
    Les chrétiens de France, ceux qui prient, ont conscience de ce qu’est l’islam, ils le savent d’intuition intérieure .
    Seule la prière soulève les montagnes. C’est pourquoi les chrétiens prient.
    Les chrétiens comptent aussi sur Marie pleine de grâce. Dans plusieurs apparitions, le croissant de la lune est sous ses pieds, çà ne vous dit rien ?

  4. zézé

    Depuis de nombreux mois grâce à certains sites SB, Observatoire de la Christianophobie, pour ne citer que ces deux-là, nous prions pour ces deux personnes entre autres ; Joseph l’avocat retenu dans un pays asiatique aussi, parce qu’il est chrétien, et puis ces 220 petites jeunes filles enlevées par Boko haram, (nous l’avons su immédiatement) alors que les merdias gouvernementaux nous en ont balbutié quelques mots avec les photos “d’artistes” cela fait mieux – plus d’un mois après… bref ; alors nos prières s’élèvent vers Dieu en union de prières avec ces personnes mises au courant depuis le début. Et on est étonné (ceux des sites nommés ci-dessus) que peu de prélats parlent ou parlent avec beaucoup mais beaucoup de retard…, comme s’ils attendaient que d’autres prennent le relais…

  5. jejomau

    http://image.almanar.com.lb/french/edimg/2014/MoyenOrient/Syrie/crucification.jpg

    L’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH) a diffusé une photo où l’on voit deux hommes crucifiés. Ceux qui sont crucifiés le sont parce qu’ils revendiquent la fierté d’être Fils de Dieu…. Qui pouvait imaginer à la chute de l’empire romain dont un des empereurs préfigure l’arrivée de L’Antéchrist… que 2000 ans plus tard, a crucifixion serait de nouveau appliquée dans le silence le plus total des médias….. qui se font dès lors complices !

  6. Voilà une bonne question de M le Cardinal Barbarin ! Mieux vaut tard que jamais !

    Mais pour l’aider dans sa réflexion, peut-être que les chrétiens de France ne comprennent pas les raisons de son appel qui reste lettre morte pour beaucoup ! En effet ceux qui persécutent nos frères chrétiens ne sont-ils pas aussi ” nos frères” , à titre de fils d’Abraham et ” n’avons-nous pas le même Dieu ” que celui de la R.A.T.P , comme l’a rappelé le pape François dans sa récente exhortation apostolique ? …

    M le Cardinal Barbarain n’est-il pas allé prier dans une mosquée et ne l’a-t-on pas vu prier avec un imam sur la voie publique à l’occasion d’une manif de LMPT ? …

    http://laportelatine.org/vatican/compromissions/barbarin_mosquee_lyon_130221.php

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *