La Croix évoque Perepiscopus

Download PDF

Le quotidien officieux de la Conférence épiscopale s’est penché aujourd’hui sur la blogosphère catholique. En voici un extrait :

Ces blogueurs sont de jeunes laïcs (en majorité des hommes), cadres supérieurs de 25 à 50 ans, la plupart – mais pas tous – parisiens, catholiques qui se veulent décomplexés, la génération Jean-Paul II. Koztoujours est la tête de pont d’un réseau de blogs qui abordent, à côté des sujets d’Église, des thématiques politiques et sociétales sous un angle « démocrate-chrétien ». Le Salon beige de son côté (20 000 visiteurs par jour revendiqués) est en lien avec plusieurs blogs de tendance « traditionaliste » ou « pro-life » (Riposte catholique, Méta-blog, Perepiscopus, Osservatore Vaticano…), pour certains proches des thématiques de l’extrême droite. Autour des blogs de La Croix (Vu de Rome et Une foi par semaine) gravite un ensemble de blogueurs spécialisés dans les sujets religieux (Vie de prêtres, Hôtel Synodal de Marc Favreau, Edmond Prochain…).

Evidemment, Céline Hoyeau, auteur de l’article, n’a pas pu s’empêcher de sortir le hochet diabolisateur “extrême-droite“. On ignore ce que cela signifie, mais peu importe, avec ce genre de terme, on a tout dit même si on a rien dit  : vous êtes condamné.

Cela ne choque pas outre-mesure Patrice de Plunkett, toujours avide de reconnaissance épiscopale, qui écrit :

La Croix estime que la blogosphère catholique en France est plutôt de droite. Cela confirmerait les sondages selon lesquels l’électeur catholique hexagonal serait plus à droite que la moyenne de ses compatriotes ; nous avons déjà parlé de cette pesanteur, qui s’explique par le passé et la sociologie… alors que la droite française (partis, gouvernement) est loin de répondre – sauf exception – à ce que souhaite la pensée sociale chrétienne.

Quand on connaît le passé de Patrice de Plunkett, ce genre de propos ne peut faire que sourire… Mais il faut quand même préciser, puisqu’il ne le fait pas, que l’on n’est pas de “droite” par “le passé et la sociologie” (que connaît M. de Plunkett de notre passé ou de notre sociologie ?). “Droite” comme “gauche”, sont des termes qui ne recouvrent pas (plus ?) une réalité. On a ainsi vu récemment des propositions de loi sur l’euthanasie déposées par des députés de “gauche” et des députés de “droite”. De fait, les blogs catholiques cités ci-dessus, et notamment le réseau Riposte catholique, se situent non pas sur une logique éculée (droite vs gauche), mais sur une assise plus ferme : le bien, le juste et… les points non-négociables ! Voilà une clarification qu’aurait pu écrire Patrice de Plunkett, lui qui réclame “des clarifications qui s’annoncent : nos blogs n’auront de légitimité chrétienne que s’ils ont pour référence l’Evangile“.