La communication défaillante du diocèse d'Evreux

Download PDF

Nous avons montré que, selon le site du diocèse de Mgr
Nourrichard
, l’abbé Francis Michel était toujours curé de la paroisse de Thiberville.

Mais dans une note papier de Mgr Nourrichard, datée de la fête du Sacré-Coeur de 2009 et communiquée
le 30 juin, on apprend que l’abbé Michel avait été nommé prêtre coopérateur de la paroisse Père Laval dans le secteur nord dont le curé est l’abbé Jérôme Payre, et que
l’abbé Philippe Bénard était nommé curé de Thiberville.

Toutefois, sur la page internet du site du diocèse, datée du même jour (fête du Sacré-Coeur), la note de Mgr
Nourrichard ne mentionne ni l’abbé Michel ni Thiberville
. Si le curé de la paroisse Père Laval est toujours l’abbé Payre, son coopérateur est devenu l’abbé Denis Diouf. Quant à l’abbé
Bénard, il n’apparaît plus, mais on le retrouve aumônier d’une maison de retraite.

Enfin, 3 jours après le déplacement de Mgr, le site du diocèse reste muet : incapacité à justifier noir sur blanc une position ou peur que celle-ci
soit retenue à charge ?

Lire la lettre de Paix Liturgique consacrée aux faits de ces derniers jours qui préconise la démission de Mgr Nourrichard. Cela lui évitera
d’avoir à expliquer au Souverain Pontife les raisons obscures de sa décision ou pourquoi il n’autorise la célébration de la forme extraordinaire qu’une fois par mois à Evreux, lors de la
prochaine visite Ad Limina.