Le "catho festivus"

Download PDF

Voici le “lipdub” de l’Emmanuel de Lille, avec des jeunes dansant dans l’église et même devant l’autel :

Puis celui des aumôneries catholiques de Rennes :


Le blogueur Fromage+ est direct :

Vous offrez aux gens exactement ce qu’ils attendent : les cathos sont des bisounours qui chantent de la pop débile en tapant dans leurs petites mimines. Il n’y a pas de meilleure contre-pub que ce clip dégoulinant de festivitude de kermesse. Beaucoup de cathos sont sans doute ravis de cette vidéo ; ils doivent la trouver sympa, souriante, positive, amicale, dynamique. Mais pour les autres ? Ceux qui se sont éloignés de l’Église par inculture, par fatalité, par hasard, et surtout par famine spirituelle ; que vont-ils en penser ? Ceux qui errent dans le positivisme républicain, dans l’anticléricalisme grégaire, dans l’athéisme à la mode ; que vont-ils en penser ? Ceux qui se cherchent  des guides, des tuteurs, des éclaireurs pour dissiper la nuit intérieure ; que vont-ils en penser ? Pensez-vous réellement que ce genre de publicité offre la possibilité de la conversion à ceux qui se tiennent hors de l’Église ? Eh bien non. Ils vont se dire « Oh mon Dieu, quelle bande de ravis de la crèche… »

L’époque souffre d’être communicante. Parce qu’à force de communiquer, on ne transmet plus rien. Et le défi de l’Église n’est pas de communiquer : il est de transmettre. Qu’avez-vous à dire aux non-catholiques ? Que l’Église est sympa ? Que Jésus c’est un truc de ouf ? Que la foi c’est un truc vraiment très très bien qui montre à l’extérieur ce qu’elle fait à l’intérieur ? Hé les mecs, l’heure est grave : on en est aux mères porteuses, au clonage, aux embryons congelés, à la tyrannie du halal, à la profanation quotidienne des lieux de culte chrétiens, aux massacres des Églises orientales, au voile islamique en Europe, à l’infiltration des Droits de l’Homme et des Valeurs-de-la-république à la Conf des Évêques de France, à l’anémie liturgique, à la crise dramatique des vocations, à l’ignorance totale des ex-chrétiens pour leur propre trésor spirituel – jusqu’au reniement volontaire de leur propre culture ! […]