Ils pensaient venir à la messe, il se sont retrouvés en discothèque

Download PDF

Ou comment les messes célébrées dans les paroisses françaises sont perçues en Italie. Voici ce que l’on peut lire sur le blogue du vaticaniste italien Andrea Tornielli :

Ces images ont été publiées le 3 janvier dernier et puis hâtivement retirées le même jour, mais il était trop tard. Elles se réfèrent à la messe de minuit célébrée par l’abbé Frédéric Lefevre, curé de Bavinchove, dans le Nord de la France, pendant la messe de la veillée de Noël. […] la messe de Noël s’est transformée en un music-hall style “Sister Act” […]. On pourrait demander […] qu’est-ce que c’est que cette danse, accompagnée par ces musiques avec la liturgie de Noël. Et si celle-ci est la messe, nous n’osons pas imaginer ce que seront les spectacles pour enfants et les représentations aux fêtes paroissiales:  des rave party ? […] quelques fidèles, évidemment ignorants de la “surprise” de Noël, […] pensaient venir à la messe, il se sont retrouvés en discothèque.

Andrea Tornielli indique ensuite que les évêques français ne doivent pas s’étonner si bon nombre de leurs fidèles se tournent vers la forme extraordinaire, y compris lorsqu’elle est célébrée par un prêtre de la Fraternité Saint-Pie X.

La paroisse de Bavinchove se trouve dans le diocèse de Lille, dirigé par Mgr Ulrich. Sur le site de la paroisse, l’abbé Lefèvre a retiré cette vidéo, se justifiant ainsi :

Cette vidéo a été utilisée à des fins qui ne font ni grandir la paix, ni personne d’ailleurs. J’ai alors pris la décision de la retirée.

Pour l’abbé Lefèvre, l’orthographe, c’est comme la liturgie : il n’y a pas de règle !

Addendum : on me prie de préciser que la source de cette information vient du site du district de France de la Fraternité Saint Pie X : La Porte Latine, qui a capturé la vidéo avant que le curé de Bavinchove ne la supprime.