La mission doit s'enraciner dans la vie eucharistique

Download PDF

Du 20 au 24 juin, un congrès international sur l’adoration eucharistique se déroulera à Rome, à l’initiative de Mgr Dominique Rey, évêque de Fréjus-Toulon, avec la participation, entre autres, de six cardinaux. Mgr Rey explique à Zenit :

Ce congrès s’inscrit parfaitement dans la démarche du pape Benoît XVI à la suite de Jean-Paul II, qui entend promouvoir une nouvelle prise de conscience de l’urgence missionnaire à laquelle l’Église se trouve plus que jamais confrontée. Le thème du congrès « De l’adoration à l’évangélisation » souligne que ce nouvel élan missionnaire doit s’enraciner dans la vie ecclésiale et eucharistique. La première condition de l’évangélisation, c’est l’adoration. Certaines propositions missionnaires aujourd’hui sont hélas présentées comme relevant plus du marketing et de la promotion commerciale que du témoignage de la foi. Il y a là un risque de perversion de la démarche d’évangélisation. C’est la première fois qu’à Rome se tient une telle manifestation sur ce thème. La participation de nombreux cardinaux, évêques, de témoins qui, sur le terrain sont des acteurs de l’évangélisation et des adorateurs, souligne l’intérêt que ce thème représente. Ce congrès veut donner une âme et une spiritualité à la démarche de nouvelle évangélisation si nécessaire pour le renouveau de l’Église et le rayonnement du message évangélique qu’elle porte. […]

Ce congrès s’adresse à tous ceux qui déjà dans l’Église sont sensibles à la place de l’adoration eucharistique, mais plus largement, à tous les pasteurs, aux consacrés et aux laïcs qui veulent approfondir le sens de l’eucharistie dans sa dimension liturgique, sacrificielle, sociale, et dans le lien entre adoration et célébration. Les journées seront scandées par la célébration eucharistique qui sera célébrée sous la forme ordinaire et sous la forme extraordinaire, ainsi que par les autres offices liturgiques. Nous prendrons aussi ensemble des plages d’adoration devant le Saint-Sacrement. Les grands enseignements seront donnés le matin. Sont aussi prévus des temps de carrefours et d’échanges qui aborderont des questions plus thématiques. L’ensemble de ce congrès s’achèvera par la participation à la procession eucharistique de la Solennité de Corpus Christi conduite par le Saint Père Benoît XVI.