Liturgie : le problème est épiscopal

Download PDF

Ce n’est pas nous qui le disons mais Denis Crouan :

“En France, le problème n’est plus liturgique; il est devenu épiscopal. Le meilleur des conciles, le meilleur des missels, le meilleur des textes magistériels… ne peuvent aboutir à rien
s’ils sont reçus par des évêques qui ne les comprennent pas, ou qui n’en veulent pas, ou qui ne sont pas décidés à les mettre en oeuvre
. Or c’est bien le cas en France.

Nous avons un missel romain restauré à la suite de Vatican II, dont le pape Benoît XVI lui-même a souligné la grande valeur. Quand a-t-on entendu les évêques de France prendre la parole
pour rappeler à tous les prêtres qu’ils ont l’obligation de mettre ce missel en oeuvre sans y changer quoi que ce soit de leur propre chef? Jamais
. Nous avons une Constitution
conciliaire qui souligne des points fondamentaux de la liturgie actuelle (interdiction de la modifier arbitrairement, importance du latin et du chant grégorien… etc.) Quand a-t-on
entendu les évêques de France prendre la parole pour rappeler à tous les prêtres que cette Constitution devait être respectée? Jamais
. Nous avons un pape – Benoît XVI – qui, à la suite
de Jean-Paul II a donné des indications très claires visant à remettre la liturgie sur ses rails: Sacramentum caritatis, Summorum pontificumQuand a-t-on entendu les
évêques de France prendre la parole pour rappeler à tous les prêtres qu’ils avaient pour mission de mettre en oeuvre, là où s’exerce leur responsabilité, les directives contenues dans ces
documents magistériels? Jamais
.

Et non seulement nos évêques ne parlent pas, mais en plus il leur arrive très souvent de donner le mauvais exemple lorsqu’ils célèbrent eux-mêmes la liturgie: adaptations,
improvisations, manque de dignité, modifications… La situation actuelle fait clairement comprendre que la crise de la liturgie n’est que l’écho – certes assourdissant – d’une crise qui touche
bien plus profondément notre épiscopat français qu’elle ne touche en réalité les célébrations liturgiques.”