Décès de Mgr Léon Hégélé

Download PDF

aMonseigneur Léon Hégélé, évêque auxiliaire émérite de Strasbourg est décédé le 11 février 2014 dans sa  90ème année.

Ses funérailles auront lieu le samedi 15 février à 10h en l’église Saint-Etienne de Mulhouse. La veille à 19h, une veillée de prière se tiendra dans cette même église. L’inhumation aura lieu vers midi dans le cimetière de Geispitzen. 

Monseigneur Léon Hégélé est né le 30 janvier 1925 à Montreux-Vieux. En juin 1943, il est incorporé au Service du travail obligatoire (Reichsarbeitsdienst), puis à la Wehrmacht au début de l’année 1944. Envoyé au front de l’Est, il subit la retraite des troupes allemandes en Pologne, avant de s’évader le 1er avril 1945. Brièvement prisonnier des Alliés, il est libéré le 11 juin suivant.

Il entre au mois d’octobre suivant au grand séminaire et à la faculté de théologie de Strasbourg. Il est ordonné prêtre le 8 avril 1950, et nommé vicaire à la paroisse de Staffelfelden, au cœur des Mines de potasse. Trois ans plus tard, il rejoint la paroisse Sainte Jeanne d’Arc de Mulhouse, toujours comme vicaire, et enfin celle de Riedisheim (1955-1961). Il rejoint ensuite l’aumônerie du lycée Lambert de Mulhouse.

À partir de 1965, il s’établit au presbytère de la paroisse de Geispitzen et y assure la fonction curiale.  Il reste en résidence à Geispitzen lorsqu’il devient vicaire épiscopal de l’Alsace Sud en 1972. Enfin, en 1985, il est nommé évêque auxiliaire de Strasbourg, en même temps qu’évêque titulaire d’Utique.

Il est ordonné évêque le 10 novembre 1985 en la cathédrale de Strasbourg. Il seconde successivement Mgr Brand, de 1985 à 1997, puis Mgr Doré, jusqu’à sa retraite, en janvier 2001. Toujours résidant à Geispitzen, il reste au service du diocèse et des paroisses environnantes jusqu’au début de l’année 2013, où il se trouve affaibli dans sa santé.

Après une longue hospitalisation, il accepte d’entrer dans la maison de retraite de Sierentz mais il y est très rapidement frappé par un accident vasculaire cérébral, qui le plonge dans le coma au soir du dimanche 9 février. Sans avoir repris connaissance, il décède au matin du mardi 11 février 2014.

2 comments

  1. Franck GUILLAUME

    Que le Seigneur accueil dans sa plénitude cet humble et très fraternel évêque, si à l’écoute des chrétiens dans ses différentes rencontres, que j’ai personnellement vécue durant mon service militaire à Colmar et durant mon séjour à la maison de convalescence St Jean de Dieu à SENTHEIM (haut-Rhin).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *