Décès du cardinal Jean Honoré

Download PDF

Le Cardinal Jean Honoré est décédé ce matin, 28 février, à l’âge de 92 ans à Tours. Il fut archevêque de Tours  de 1981 à 1997. Ses obsèques seront célébrées à la cathédrale de Tours mardi 5 mars à 15h.

Né le 13 août 1920 à Saint-Brice-en-Coglès, Jean Honoré entre au séminaire en 1938 et est ordonné prêtre le 29 juin 1943. Aumônier des chantiers de jeunesse de 1943 à juin 1944, il poursuit ses études à l’Université catholique de Paris pour l’obtention d’une licence en théologie. C’est pour se consacrer à l’enseignement au collège Saint-Vincent à Rennes, puis à Saint-Malo et au grand séminaire de Rennes (dont il sera directeur durant dix années) où il dispense des cours de théologie avant d’être chargé de la responsabilité diocésaine de l’enseignement supérieur de 1952 à 1958.

L’enseignement, ses méthodes, la question catéchétique le passionnent. Il devient responsable de l’animation catéchétique diocésaine. Il fonde en 1964 la revue Catéchèse et rédige, en 1964, le Directoire de la Pastorale catéchétique. Directeur du Centre national de l’Enseignement religieux, il devient recteur de l’Université Catholique de l’Ouest en mai 1964.

Il est nommé évêque d’Evreux par Paul VI le 24 octobre 1972. Le 13 août 1981, il succède à Mgr Ferrand comme archevêque de Tours.

Il ouvrit son diocèse à la Communauté Saint Martin à Tours en 1990, et à la Communauté Saint Jean en 1991.

Il est désigné en 1981 pour présider la Commission épiscopale du monde scolaire et universitaire. En décembre 1983, Mgr Honoré est nommé par le pape membre de la Congrégation pour l’Education catholique. Au même moment, le gouvernement Mitterrand décida de supprimer les écoles libres. Ayant des sympathies ouvertement socialistes, Mgr Honoré ne voulait pas que les Français manifestent en masse pour la survie de l’école libre. Il déclara au Figaro Magazine :

« Dans la “mémoire historique” de la nation, un gouvernement serait tombé à cause de l’École catholique. Et ce gouvernement était celui qui portait les espoirs des couches populaires du pays. »

Il y eu un million de manifestants dans les rues. Et le gouvernement Mauroy tomba…

En 1985, Mgr Honoré est élu président du Conseil supérieur des Evêques de l’U.C.O. et membre du Conseil d’administration de l’Association Saint-Yves. Mgr Honoré participa à l’élaboration, sous la conduite du cardinal Ratzinger, du nouveau catéchisme. C’est à lui que fera appel le Cardinal Ratzinger pour la traducti de l’abrégé du catéchisme de l’Eglise Catholique, promulgué par le Pape Benoît XVI. Les Evêques français le nommeront Président de la Commission doctrinale des Evêques de France de novembre 2001 à novembre 2002.

Dans le consistoire du 21 janvier 2001, Mgr Jean Honoré est créé cardinal, par le Pape Jean Paul II au titre de Santa Maria della Salute. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *