Denier: le seul moment dans l’année où on reçoit un message “fort” du diocèse

Download PDF

On me fait parvenir ce courrier d’un ficèle diocésain, qui se plaint de ce que son diocèse se manifeste fortement uniquement pour quémander :

Le seul moment dans l’année où on reçoit un message “fort” du diocèse, c’est quand il s’agit du denier.

Aucune initiative lors de la marche pour la vie dans le diocèse : ZERO ! C’est scandaleux de faiblesse.

Pourquoi l’amitié et l’habitude comptent plus que la défense des êtres les plus faibles ? Difficile de voir autre chose qu’une certaine lâcheté au délà de la compassion.

L’Eglise n’a plus de discipline sinon que celle de se laisser mourir ! Deux familles à la messe chaque dimanche. Dans 15 ans on ferme. “On juge un arbre à ses fruits”. Les jeunes n’en veulent pas de cette guimauve. Je le vois bien. On ne parle même plus des fins dernières.

Vous savez ce que j’ai envie de faire ?

Comme je ne peux empêcher le fruit de mon travail d’aller à des personnes qui défendent l’avortement en ne le dénonçant pas, je vais continuer à faire dire des messes, pour que les prêtres puissent vivre.  Je vais donner directement à des associations catholiques sans ambiguité, ou encore à un diocèse qui a pris des mesures discplinaires contre de tels scandales.

Je vais continuer à donner à la paroisse et directement à Rome.

Peut-être que quand le denier sera vide, l’on comprendra que les fidèles attendent une Eglise qui ne soit pas de la guimauve. La mission première de l’Eglise est bien de sauver des âmes et de défendre la dignité du Christ et des plus faibles qui sont aussi massacrés. L’Eglise se meurt et on continue sur ce chemin de perdition entièrement réduit à de la pastorale insipide que le CEF incarne plutôt bien. […]

18 comments

  1. Antoine de Lisbonne

    Cela vaut aussi pour le diocèse auquel je suis lié géographiquement.

    Dialoguer avec les luthériens, l’islam et quémander auprès des rares catholiques en les culpabilisant.

    Saint Mère de Dieu, priez pour nous !

  2. Arome

    Financièrement la situation de l’Eglise n’est pas brillante. Il faut croire qu’elle est parfois encore trop riche. Disons que tant que l’argent risquera de partir au MRJC, il y aura quand même un vrai problème avec le denier.

  3. BERTRAND

    Je n’ai jamais encore entendu un prêtre français dire le dimanche à la messe en paroisse que l'”avortement était un crime abominable” Une fois un prêtre haïtien en poste comme auxiliaire a évoqué le respect de la vie dès la conception…

    Mais je vois les affiches, peut-être coûteuses, aux arrêt de bas, avec des prêtres en chasuble ou en col romain (mon curé célèbre la messe avec une simple étole, autant dire en sous-vêtement sacerdotaux ; de col romain jamais…)

    L’agent, disent les psy, est un “signifiant-maître”. Jésus parle de Mammon et les catholiques votent avec leurs chéquiers…
    Dieu vous garde
    Bon dimanche : à l’évangile : Jésus chasse les marchands du temple

    • karr

      J’ai souvent entendu des prêtres condamner l’avortement, dans la Tradition ,je fais célébrer des messes mais pas en France:Missionnaires des Pauvres,anciennement “du tiers-monde”,au Pérou dans la forme prétendue” extraordinaire”,à adresser en France à l’abbaye de Fontgombault ,ainsi que par l’association Providentia: Vijfstraten,55 . 9100 Sint Niklaas Belgique.
      Saint Temps de Carême et mois de Saint-Joseph.

    • YR

      Tout à fait !
      Depuis l’origine, les laïcs ont veillés à procurer aux clercs les moyens de leur apostolat, il est bon de continuer à procurer le nécessaire à l’Eglise catholique.
      Les fraternités traditionnelles veillant avec tant de zèle pour que les fidèles gardent la Vraie FOI, pourquoi ne pas leur donner nos deniers ? Ils sont actuellement la véritable église, fidèle au Christ !

  4. Louise

    La secrétaire du diocèse de Marseille a appellé les donateurs pour leur dire de verser au plus vite le dénier afin d’ établir le budget de l’année!
    C’est plutôt cavalier sans se préoccuper de savoir si c’est possible pour les donateurs au cas où ils seraient un peu gênés cette année avec la ponction de la CSG…….

  5. J.EFF

    AMUSANT ……… NON ?

    24 ” Eveques ” au salon de l’agriculture ……….. 3 à la MARCHE pour la VIE ……………..et encore cachés dans la foule.
    CHACUN ses priorités !!!

    En attendant ILS ne sont même pas capable d’ACCUEILLIR convenablement ceux qui sont attacher à la forme Extraordinaire de l’unique Rite Romain, et qui suivent pourtant les souhaits des Papes Jean-Paul II – Benoit XVI …….. En attendant l’ont persécute à qui liix mieux le peu de bons prêtres qu’il reste, et les religieuses. Alors que les vocations sont dorénavant INEXISTANTES (80 ordination Diocésaine pour toute la France en 2017, dont Communauté St Martin, du Chemin neuf, de l’Emmanuel et des MEP (qui sont in fine envoyée en missions …….étrangères).
    Comme le rappelait hier un Abbé lors d’une messe commémorative à la méoire d’une Grande Reyne de France, ce sont les HOMMES d’Eglise qui ont détruit et qui détruisent l’église………………

    En région Parisienne le 24 Mars, Veille des Rameaux la Basilique de Longpont va encore être le théâtre de “prières” communes avec les islamo-musulman , autour de la Vierge Marie, qui n’est pas et NE PEUT pas être RECONNUE comme mère de Dieu, mère de Jésus-Christ vrai Dieu par les ideologistes islamo-musulman, PUISQUE non seulement ils nient, mais ILS COMBATTENT la sainte Trinité et les chrétiens !!

    Le Dialogue OUI, c’est indispensable ……. mais pas au cœur des EGLISES, c’est d’un mettre en grave danger les musulmans qui s’y rendent et d’autre part destiné à diviser en core plus la communauté catholique qui a besoin de tout autre chose …… Il existe pour cela le parvis des gentils ou les salles paroissiaux.

  6. don quijote

    moi le denier du culte c’est à la FFSPX qu’il va et les dons à AED, écoles hors contrat, serbes du kosovo mais surement pas à cette église conciliaire qui n’est pas capable d’enterrer les gens avec une Messe sauf si c’est un bouffeur de curé haut placé ou un FM, et qui n’est pas capable d’avoir des Messes qui soient des Messes

    • YR

      Comme vous avez raison… Si on peut les faire réfléchir en les privant d’argent, donnons nos dons aux communautés fidèles à l’évangile.

  7. Arome

    Le défunt père Gaston Fessard s.j. a défini le concept de “Prince esclave” après son expérience de la 2e guerre. Pour lui, on est pas obligé d’obéir à un gouvernement légitime si ce même gouvernement est de facto l’escalve d’une puissance étrangère. La difficulté étant de déterminer quand le Prince commence à être esclave – l’ennemi déployant évidemment des efforts pour sauver la façade du Prince qu’il asservit.

    Concept à manier avec précaution donc. Cependant, pour ma part, tant que je verrai des affiches du CCFD, et que nos évêques soutiendront le MRJC, le don sera compliqué.

  8. Octave

    On ne paye son fournisseur que si la marchandise livrée est conforme. Or les évêques qui dérivent dans la mission que leur a confiée le Christ d’enseigner la vraie foi catholique pour mener les âmes vers le salut éternel, ne méritent pas de recevoir leur denier.
    Alors donnons ce denier aux prêtres de la Tradition et aux oeuvres vraiment catholiques.

    • Arome

      L’équation “prêtres de la Tradition = oeuvres vraiment catholiques” n’est pas toujours évidente. Vous me permettrez de ne pas entrer dans les détails pour ne pas donner du grain à moudre aux ennemis de l’Eglise, mais il y a plusieurs exemples qui invalident cette thèse – sans pour autant généraliser en sens inverse.

      Du discernement en toutes choses.

      Pax hominibus bonae voluntatis.

      • YR

        Au contraire donner des exemples, il faut éclairer les gens.
        Tout n’est pas parfait dans la Tradition je vous l’accorde mais dire que la Tradition n’est pas toujours catholique, là vous mettez le doute sur des communautés certainement plus en accord avec l’Evangile que dans certaines paroisses conciliaires !
        Il y a beaucoup de gens qui n’osent pas aller à la Tradition depuis cette guerre déclarée entre les conciliaires et les les tradis, n’en rajoutons pas par des sous entendus.
        Laissons les gens aller où le Bon Dieu semble les conduire lorsqu’il n’en peuvent plus de leur paroisse et de leur curé moderne.

  9. Rostolan

    Faisons la grève du denier du culte. C’est le meilleur moyen pour chasser ces évêques accapareurs qui financent les campagnes en faveur de l’avortement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *