Le diocèse d'Orléans conservera-t-il son maillage paroissial ?

Download PDF

Le diocèse d’Orléans attend de son nouvel évêque, Mgr Jacques Blaquart, qui sera installé dimanche 17 octobre. La Croix se demande si le nouvel évêque va suivre la voie empruntée par nombre de ses confrères. Le Loiret n’a pas opté pour le réaménagement de son territoire : il compte toujours 294 paroisses, pour 110 prêtres. L’abbé Jean-Marc Eychenne, vicaire général, explique :

“Nous avons voulu maintenir des pôles de vie chrétienne souples afin de nous adapter à une société elle-même en recherche sur l’intercommunalité”.

Le diocèse d’Orléans est, en effet, selon l’abbé Eychenne, une sorte de «laboratoire», où l’on cherche comment «allier centralisation et proximité». Ainsi la formation des laïcs a-t-elle été en partie décentralisée à Pithiviers, Gien, Jargeau, Bellegarde… Le diocèse réfléchit aussi à la manière d’instituer dans chaque commune une personne ou une famille identifiée officiellement «présence d’Église».