Mgr Lacrampe nous engage à voter. Mais sur quels critères ?

Download PDF

Mgr Lacrampe, évêque de Besançon

Mgr Lacrampe écrit :

Est-il besoin de rappeler l’importance de ce scrutin ? Pas seulement parce que ce sera le seul organisé à l’échelon national avant l’élection présidentielle ou que les grands partis politiques lui prêtent une grande attention mais parce que les champs d’action des conseils généraux qui sortiront des urnes concernent de multiples aspects de la vie des citoyens, qu’il s’agisse du social, des collèges, des transports scolaires, ou des personnes âgées pour ne citer que quelques-uns des nombreux domaines de compétence des départements. L’actualité internationale récente nous donne l’exemple des mouvements profonds qui soulèvent les peuples de certains pays les jetant par milliers dans les rues pour réclamer l’instauration de la démocratie et des droits qui l’accompagnent, dont nous jouissons en Occident. Serait-il compréhensible de se dérober à participer à l’aménagement et la gestion de l’espace public dans lequel nous vivons ? Si nous sommes citoyens du ciel, nous n’en sommes pas moins citoyens de la terre et voter est un devoir.

Mais sur quels critères voter ? Rappelons les points non négociables formulés par Benoît XVI : la défense de la vie, le soutien à la famille naturelle, la liberté éducative des parents. Les Conseils généraux ont des compétences, ne serait-ce que par les subventions distribuées, dans ces 3 domaines. A nous de trouver les candidats qui respecteront ces points.