Qui est derrière la fronde contre Mgr Cattenoz ? (1)

Download PDF

Sur Liberté politique, Alex et Maud Lauriot-Prévost ont écrit un article le 13 janvier pour défendre leur évêque contre l’agitation d’un groupuscule relayé par les médias. Ils écrivaient :

D’un côté, nous avons donc un évêque qui, répondant aux orientations données par Jean-Paul II et Benoît XVI depuis trente ans, a maintenu son orientation générale vers le renouvellement et le rajeunissement pastoral, la nouvelle évangélisation, l’accueil et l’émergence des vocations, une application intégrale de Vatican II… tout en laissant sa place à la diversité des expressions et des sensibilités, comme l’Église-corps se doit, par vocation, de respecter les charismes complémentaires.  […]

De l’autre, des arguments rongés jusqu’à la corne depuis trois ans, des procès d’intention, des fantasmagories qui montent en épingle et déforment des micro-évènements, une désinformation menée par des leaders qui affolent leur ouailles avec des rumeurs, une prétention à détenir comme un monopole de la charité catholique vis-à-vis des pauvres et des exclus, des propos xénophobes incroyables vis-à-vis des communautés nouvelles ou des prêtres étrangers (« on n’a pas besoin de Brésiliens ou d’Africains chez nous pour servir notre Église : ils ne comprennent pas notre culture »), sorte de repli pavlovien et frileux sur l’entre-soi vauclusien…

Cet article a suscité un bon nombre de réactions, parmi lesquelles des “attaques ad hominem ironiques, cinglantes ou calomnieuses, voir anathèmes”, ce qui vaut aux 2 auteurs de rédiger un nouvel article pour bien se faire comprendre :

à ce jour, aucune critique n’aborde sérieusement les questions de fond posées dans l’article. Pourtant, nous aurions souhaité qu’à cette occasion une vraie disputatio s’engage, ce qui n’est visiblement pas le souhait actuel de nos détracteurs : l’analyse serait-elle à ce point pertinente que le violent persiflage de ceux qui sont concernés n’est que leur ultime recours ? C’est aussi possible, mais ce serait plus grave encore…

Persiflage ? On sait d’où cela vient. Le blogue des chrétiens en Vaucluse fait figurer 2 liens (dis-moi qui sont tes amis et je te dirai qui tu es) qui sont toujours les héritiers des années 70, de la pastorale de l’enfouissement (au nom de l’ouverture…), les militants du mariage des prêtres (et des homosexuels) :

  • Golias
  • La conférence des baptisé-e-s de France

(A suivre)