Sobriété de la revue "Eglise d'Evreux"

Download PDF

On lit, dans le dernier numéro de la revue du diocèse de Mgr Nourrichard (accessible en pdf) :

“Notre frère Denis VADEBONCOEUR est décédé samedi matin 28 août. Atteint d’un cancer foudroyant, il se trouvait dans le secteur de soins palliatifs dans un hôpital à Paris. Sa famille, au Canada, avait supplié les proches de Denis de célébrer ses funérailles dans la plus grande discrétion. Ce que tous ont tenu à respecter.
Prêtre de la Congrégation des Prêtres de Saint Vincent de Paul au Québec, Denis avait rejoint notre diocèse en 1987. D’abord en paroisse et ensuite à Evreux pour un service de tout le diocèse.”

Qu’il repose en paix.

L’abbé Vadeboncoeur avait été vicaire épiscopal du diocèse d’Evreux. Il est décédé après un transfert de la prison du Val-de-Reuil où il purgeait une peine pour pédophilie.  Ce prêtre canadien de 70 ans, avait été condamné à 20 mois de prison par la justice canadienne au début des années 1980. Arrivé en France en 1985, il avait été condamné le 22 septembre 2005 par les assises de l’Eure à 12 ans de réclusion criminelle pour des viols sur un mineur, un verdict conforme aux réquisitions du ministère public. Cet ecclésiastique avait déjà été condamné en 1985 pour des faits similaires dans son pays. L’ancien évêque d’Evreux, Mgr Jacques Gaillot, bien qu’informé de son lourd passif l’avait nommé curé, avait exprimé au tribunal ses regrets et demandé pardon pour avoir cru bien faire en donnant ses chances à un repris de justice. Il a confessé un aveuglement provoqué par un élan de miséricorde mal ajusté, teinté d’angélisme.