Elections européennes : la médiocrité de la déclaration épiscopale

Download PDF

Coup de gueule de Loïc Mérian dans La Nef sur les consignes épiscopales en matière électorale :

“Le 20 mars dernier était publiée « la déclaration de la Commission des Épiscopats de la Communauté européenne (COMECE) relative aux prochaines élections européennes ». Il arrive un moment où il faut dire stop ! Voilà un texte qui est certes pétri de bonnes intentions où l’on prône la solidarité, la subsidiarité, le respect de la dignité humaine, du dimanche, des migrants, de la couche d’ozone… Mais enfin à quoi ce genre de texte peut-il donc servir ? Qui peut-il influencer ? Qui est contre la solidarité ? « Nous, les évêques catholiques, plaidons pour que le projet européen ne soit pas mis en danger ni abandonné » ! Mais quel « projet européen » ? Celui qui impose la propagande gay et lesbienne aux politiques publiques à travers la directive Lunacek votée le 4 février ? Celui qui promeut l’avortement et interdit l’objection de conscience ? Celui qui dénonce les références chrétiennes de la constitution hongroise ? Celui qui encourage l’euthanasie pour tous ? Celui qui finance à millions l’idéologie du genre ?… 

Ce « projet européen », nous le voyons se déployer sous nos yeux depuis des années, c’est celui d’une « culture de mort », dénoncée à temps et à contre-temps par les papes, de Jean-Paul II à François, qui s’étend partout en Europe et dont l’UE est un vecteur. Cette culture de mort contre laquelle les laïcs en masses se sont élevés, en France, en Espagne, en Italie, que ce soit sur la question du mariage homosexuel ou de l’avortement, que ce soit par l’initiative Un de nous qui a réuni près de 2 millions de signatures dans toute l’Europe en faveur de la protection des embryons. Et qu’en dit ce texte ? Rien ! Pas un mot, ni sur les avancées inquiétantes de cette « culture de mort » dominante en Europe, ni sur les courageuses réactions des peuples ! Rien que de belles pensées sur la solidarité.

Bien sûr ce texte dit qu’il faut protéger la famille, mais sans même évoquer le fait qu’elle est attaquée de toutes parts ! Alors qu’un combat titanesque se déroule sous nos yeux, la COMECE publie un communiqué totalement inodore comme si tout allait pour le mieux ! Les fidèles catholiques sont en droit d’attendre d’être défendus et soutenus par leurs pasteurs, qui devraient même être en première ligne en se référant à Dieu et non pas sombrer dans un discours d’un horizontalisme affligeant que n’importe qui pourrait tenir !

La société s’effondre sous les assauts d’idéologues destructeurs du genre humain et négateurs de Dieu, et la COMECE discute de la couche d’ozone, le nouveau sexe des anges ! Au fait, dans ce texte, savez-vous qu’il y a un mot qui n’est jamais cité ? Vous l’avez sans doute deviné, c’est Dieu.”

28 comments

  1. quel manque de discernement de courage et d opportunite.Ou est JEAN BAPTISTE sui denoncait a temps et a contre temps?JE MET SOUS TES YEUX LA MORT ET LE VIE CHOISIS. l auteur s appelle JESUS

  2. rocheteau

    quand en aurons-nous fini avec cette race d’évêques peureux qui ne sont pas dignes de la mission qui leur a été confiée par le Seigneur ? qu’en est-il de leur ministère auprès des chrétiens dont ils ont la charge ? que votre oui soit oui, que votre non soit non ! dans ce temps de flou qui n’a plus rien d’artistique nous attendons que la Vérité nous soit clairement dite, que l’enseignement sans équivoque du Christ nous soit promulgué, alors que nous sombrons à cause de notre propre péché et de notre tiédeur où tout est mou et sans consistance….

  3. Françoise Authosserre

    C’est bien triste, ces propos lénifiants qui ne dénoncent rien des scandales destructeurs de la famille, de l’économie, de la société auxquels nous assistons. Ne faut-il pas boycotter ces élections européennes en s’abstenant de voter ?

  4. Michel Cliche

    Oui, c’est réellement triste que dans certaines circonstances où l’on garde un mystérieux silence de complaisance. Il faut porter la croix de l’Évangélisation et c’est notre mission à tous! Actuellement, les gens jugent notre Juge et ce, à tous les niveaux…

  5. A part quelques uns, nos évêques ne sont pas des évêques de combat. Ils jouent au jeu de la chèvre et du choux et n’osent pas admonester directement nos dirigeants et nos parlementaires qui votent des lois diaboliques. Ils ont peur, tout simplement, parce qu’ils manquent de foi en se couvrant d’une charité à bon marché, le social à la sauce française et républicaine.

  6. Zabo

    “Je en crains rien tant que les évêques”, Saint Jean-Chrysostome ! Et en parlant des évêques français, cette citation prend tout son sens !!!

  7. Laurence Dumoulin

    À propos de “références chrétiennes dans la constitution hongroise”, il serait temps de mettre un bonne fois pour toutes les points sur les i : la phrase “Dieu bénisse les Hongrois” (Isten áldd meg a Magyart) n’est pas une invention de Viktor Orbán pour cette nouvelle constitution, c’est tout simplement une citation de la première phrase de l’hymne national hongrois.
    Que ce soient les partisants ou les adversaires de cette constitution, tous font preuve d’une i-gno-ran-ce cras-se, en ne se documentant même pas de façon élémentaire sur un sujet qu’ils prétendent commenter. Qui oserait commenter la constitution française sans connaître La Marseillaise? Ceci est lamentable de la part de prétendus professionnels de l’information. Incompétence crasse et lamentable.

  8. Philomène

    Boyccottez les élections européennes si vous sentez que c’est ce qu’il faut faire; pour ma part, je pense que c’est la parole de ces évêques doucereux et de mauvaise foi qu’il faut boycotter! Si, devant eux, ils n’avaient pas des fidèles qui baissent la tête et se taisent face à leur comportement révoltant, comme je le vois dans mon diocèse, ils ne pourraient plus continuer à tromper leur troupeau…Il faut avoir le courage de dire ce qu’on pense, il faut qu’ils se rendent compte que leur point de vue est minoritaire chez les catholiques, qu’ils perdent leur autorité, qu’ils se coupent de leurs fidèles et que leurs églises se vident. Je suis étonnée par l’hypocrisie qui règne dans l’église.

  9. Monique

    Au contraire,il faut voter massivement pour ceux qui s’opposent à l’UE telle qu’elle est décrite ici,il faut dire non aux partis qui nous imposent la décomposition de la société européenne millénaire.Pensons à l’avenir de nos enfants et petits-enfants en luttant contre la déshumanisation de cette Europe qui rejette ses racines.Un arbre déraciné meurt!!!

  10. Jamet

    Sont-ils peureux ? ou aux ordres ? Personnellement, j’inclinerais plutôt pour la dernière solution, car il faut être idiot pour ne pas voir que l’Europe n’a rien d’européen (pour les peuples d’Europe) ni rien de démocratique. Ce qu’on y voit c’est une dictature dont on ne peut nommer les auteurs, et le pouvoir de l’argent (Mammon aurait-il bonne presse désormais pour l’Eglise?). Combien d’intervenants européistes ont dit leur mécontentement de devoir se soucier de ce qu’en pensaient les citoyens, pour le peu qu’ils puissent en dire, d’ailleurs !?

  11. gaudet

    Jus’qu’à présent nous avions pu prendre toute la mesure de la très grande indigence morale et spirituelle des divers communiqués et prises de position de la conférence des évêques de France, dont on peut soupçonner raisonnablement son accointance avec les milieux maçonniques , qui dictent fondamentalement la politique gouvernementale socialiste .

    En effet j’avais vécu un peu jusqu’ici dans l’illusion que les évêques européens , ne partageaient pas le niveau de médiocrité affligeant de bien de leurs confrères français, dont le comportement aberrant devraient leur attirer la ferme réprobation du pape François, qui à plusieurs reprises , s’est déjà fendu de déclarations acerbes et sévères , au sujet justement du comportement social et doctrinal fort regrettable de beaucoup d’évêques .

    A ce sujet , j’attire encore ici l’attention sur le fait que les déclarations papales ne sont pas seulement des paroles en l’air mais que elles sont parfois suivies d’effets tangibles, comme le démontre la démission fortement encouragée d’un évêque allemand, dont la conduite luxurieuse, était à ce point scandaleuse, qu’elle en était incompatible avec son statut de pasteur catholique , et sa fonction de responsable spirituelle !

    En réalité je dois ici humblement reconnaître que je me suis vraiment trompé, dans la mesure ou malheureusement , la commission des épiscopats européens partage le même aveuglement , le même niveau honteux de médiocrité spirituel , la même veulerie à l’égard des politicards socialistes , que leurs confrères français de la CEF !

    Et bien non, nous sommes obligés de constater , et le vigoureux et salutaire “coup de gueule ” de Loic Mérian, nous y aide considérablement , que la corruption a gagné la presque totalité des, hauts membres de la hiérarchie ecclésiale française mais hélas aussi européenne , mis à part quelques exceptions notables comme Mrg Aillet de Bayonne ou encore Mrg Frey de Toulon ,dont la ferveur religieuse authentique , est demeurée intacte.

    L’Eglise actuelle nous offre donc le spectacle suivant ; d’une part une masse de catholique encore pratiquant ( je ne parle pas des autres ) qui ne font que renforcer leur désir bien méritoire de ferveur, d’autre part un pape François providentiel dont le comportement évangélique est effectivement admirable, et entre les deux , une population d’évêques absolument égarée dans les pires désorientations doctrinales !

    Si tant est que nous pouvons adresser notre reconnaissance sincère à Mr Loic Mérian pour sont article puissant , véridique et courageux, nous devons prier instamment le saint esprit , pour qu’il confère au pape, la clairvoyance indispensable , pour non seulement condamner ouvertement les divagations dégoûtantes des instances gouvernantes de “l’Europe” ( ou plutôt ce qui en tient lieu ) mais aussi rejeter durement la honteuse complicité morale de l’ensemble des évêques envers ces institutions supranationales dangereuses et mortifères , véhiculant une culture de vraie mort, en contradiction flagrante , avec les principes les plus surs de la loi de notre sainte Eglise !

    Prenons bien conscience que , dés maintenant la vérité religieuse et la grâce , ne passent plus du tout par cette hiérarchie épiscopale en pleine déroute idéologique, mais uniquement par l’humble sacrifice des meilleures familles catholiques dans les rues de Paris au printemps dernier , et la charité éclatante et lumineuse d’un pape providentiel, que l’on doit inciter à multiplier encore plus souvent les fermes paroles de reproches , de rappels à l’ordre , et de condamnations tant envers une hiérarchie épiscopale fort déficiente , que envers des élites politiques européennes ( et surtout françaises ) se vautrant dans les pires dépravations libertaires que l’on puisse imaginer !

    • gaudet

      Bonjour Cher Hector

      je vous remercie sincèrement pour votre référence à cette vidéo aux qualités pédagogiques politiques remarquables .

      La vérité se trouve aveuglante; les américains sont à la base des institutions européennes et ils se sont servie d’anciens nazi pour accomplir leur boulot de manipulation et de contrôle des nations , déjà fortement affaiblies par la guerre

      je m’engage dés maintenant à diffuser largement cette vidéo, à la presque totalité de mes correspondants

      Nous sommes donc en face d’institutions purement maçonniques , d’origine criminelles

      • theo

        Bien vu Gaudet, l’Europe comme l’OTAN ce “machin” qui ne sert que d’exutoire US, et de provocations contre Poutine. Réalité de cette situation géopolitique qui mène à la ruine des états membres, et enrichit les US les machiavels des temps modernes.

    • Françoise Authosserre

      Personnellement j’étais à une conférence donnée par l’ONG Christian Solidarity International. Une représentante a pris la parole pour expliquer que l’Union européenne avait été – effectivement – cofondée par d’anciens dignitaires nazis qu’il fallait bien recycler quelque part. Leur but était l’étouffement progressif de la démocratie en Europe au profit de l’instauration d’une dictature s’appuyant sur son meilleur allié : l’islam. D’où l’immigration quasi incontrôlée de musulmans en Europe dans le but d’y instaurer la charia, l’interdiction de dénoncer les persécutions contre les chrétiens en conformité avec le Coran, la dénonciation systématique d’actes “islamophobes”, le délabrement des églises et la construction de nouvelles mosquées.
      Bien sûr, les populations se révoltent, manifestant dans les rues de nombreux pays européens, Grèce, Espagne, Italie, Portugal, France, etc. Ces soulèvements sont violemment réprimés (on l’a vu récemment à Bruxelles). Des Français votent pour le FN, les autres Européens votent pour l’équivalent, espérant ainsi échapper à la chape de plomb.
      C’est pourquoi les chrétiens et les Eglises doivent ouvrir les yeux, réagir, se mobiliser, dénoncer, signer des pétitions, tout mettre en oeuvre pour échapper à la dhjimmitude. C’est précisément ce que font Riposte catholique et l’Observatoire de la christianophobie.

      • theo

        Merci Françoise pour votre article , véritable réquisitoire contre cette Europe , les US qui veulent la ruine des Européens pour mieux exercer leur pouvoir autocratique et despotique.

    • Jean-Pierre Delmau

      Il vous intéressera peut-être de savoir que Walter Halstein, éminent juriste nazi, avait été chargé par le Reich de préparer l’après-guerre (donc la victoire allemande), de plancher sur un projet de regroupement “soft” des pays d’Europe par le biais de mise en place d’un ensemble cohérent de normalisations communes visant à les affaiblir progressivement au bénéfice de l’Allemagne.
      Finalement, c’est bien la méthode et l’objectif apparent de l’Union Européenne…

  12. Ne pas voter aux élections européennes serait une profonde erreur. Il faut impérativement “mettre le doigt où ça fait mal”, en l’occurrence faire rentrer au parlement européen des élus décidés à “mettre au pas” tant les commissaires que les technocrates de Bruxelles. Leur libéralisme outrancier détruit notre économie. Leur rêve est de dépouiller nos nations de leurs prérogatives au profit d’un conglomérat Europe incluant indifféremment les turcs, les ukrainiens ou même l’Afrique du Nord. Ils trouvent très normal que la Grande-Bretagne ne prenne de l’Europe que les avantages et en refuse les charges et inconvénients, etc.
    Par ailleurs, et d’un point de vue de pure politique intérieure, il faut “mettre le paquet” pour que ces élections européennes soient une déculottée pour tous les partis qui cautionnent la politique insensée de Bruxelles. S ‘abstenir de voter serait déserter !

  13. Flichy Anne (de P )

    Merci monsieur Loic MERIAN de votre courageuse intervention . Quelle tristesse de voir nos EVEQUES , qui DEVRAIENT être des ” BONS PASTEURS “, ne pas (ou ne pas vouloir ) voir la dramatique situation dans la quelle nous nous trouvons .Qu’est-ce qui les empêche donc de nous soutenir dans le combat qui est mené CONTRE cette Union Européenne qui est dirigée par la Franc-Maçonnerie. De Dieu ,on ne se moque pas !

    • theo

      OUI Anne, on ne se moque pas de DIEU, créateur de toutes choses, mais pas de l’UE, œuvre des hommes.
      Nos bergers les Evêques de France sont frileux et égoïstes, car ils ne savent ou ne veulent plus guider leurs troupeaux au risque de déplaire au plus petit nombre. DIEU EST AMOUR, ;;;;;;Mais jusqu’à quand supportera t-il la veulerie et l’iniquité? Prions pour Celui qui a donné sa VIE pour nous, afin qu’Il envoie son Esprit Saint auprès des bergers perdus dans leurs avantages.

  14. Melmiesse

    Les Français avaient voté contre le traité d’union européenne , mais on leur a imposé le traité de Lisbonne, les manifestations contre les lois qu’on nous imposent ne servent à rien; les votes ne concernent pas les technocrates de Bruxelles; Pas étonnant qu’il y ait des évêques opportunistes

  15. COURIVAUD

    Bien sûr, il faut saluer cette vive réaction de M. Mérian.

    Pourtant, le problème est que la diplomatie du saint-siège reste toujours aussi “européiste” et pour s’en convaincre, il suffit de se rappeler les deux discours que donna Jean-Paul II à Strasbourg, en octobre 1989 au Conseil de l’Europe et au Parlement européen pour s’en convaincre ; à ma connaissance, cette “doctrine” diplomatique n’a toujours pas été révoquée.

    • theo

      Pour l’UE oui bien entendu, mais pour le Mariage pour tous, et tout ce qui peut “nuire” à la Chrétienté et à la FOI, alors il faut se lever et crier notre indignation, contre toutes LOIS iniques et anti-chrétiennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *