En quoi ne serait-il pas catholique de défendre nos frontières ?

Download PDF

Samedi 21 avril, une centaine de militants de Génération Identitaire ont pris position au col de l’Échelle, à 25 km de Briançon, dans les Hautes-Alpes, afin de barrer la route aux immigrés clandestins. Ils n’ont fait preuve d’aucune violence. Ils voulaient souligner que nos frontières méritent d’être protégées et que c’est possible avec de la volonté. Ils ne s’en sont pris à personne : leur opération de communication a été rondement menée, car toute la classe politique et la presse ont évoqué cette affaire. Et même certains évêques. Et c’est là que l’on s’interroge. Mgr Xavier Malle, évêque de Gap, s’est exprimé sur cette affaire, avant d’être interpellé par des catholiques :


En quoi défendre la frontière contre l’immigration illégale serait contraire au catéchisme ? On ne comprend pas bien ce type de réaction épiscopale. Et il est même difficile de ne pas faire le lien avec le besoin, même chez les plus orthodoxes d’entre eux, de reconstituer un capital d’honorabilité auprès des puissants de ce monde, suite à leurs prises de position publiques sur la bioéthique, le mariage ou encore l’avortement.

27 comments

  1. hermeneias

    Ces migrants “souffriraient” moins s’ils se rendaient dans des pays plus proches de leur pays d’origine ou des pays qui partagent leur “culture” ……
    Bref , il faut arrêter le grand n’importe quoi , la Sainte Famille a fui en Egypte , pays voisin , pour échapper à Hérode . Elle n’a pas traversé la méditerranée et elle est revenue peu de temps après !

    Ensuite il ne s’agissait pas de migration économique de masse avec choc culturel ou civilisationnel majeur !

    Soit une majorité d’évêques n’est pas libre soumise à des pouvoirs ou pressions divers , soit il y a un problème de pensée “théologique” grave ou plutôt il n’y a plus de théologie car plus de pensée qui se tienne adossée à une “philosophie pérenne” , une raison saine

  2. Bernard Pellabeuf

    Dans l’évangile, Jésus dit : “J’avais faim, et vous m’avez donné à manger”. Il n’a pas dit : “J’avais faim et vous avez fait payer les autres pour me donner à manger”.
    Il dit aussi : “J’avais soif, et vous m’avez donné à boire”. Il n’a pas dit : “J’avais soif et vous m’avez fait payer à boire par d’autres”.
    Il dit : “J’étais en prison et vous m’avez visité”. Il ne dit pas : “J’étais en prison et vous m’avez envoyé des assistantes sociales”.
    Il dit : “J’étais un étranger et vous m’avez accueilli”. Il ne dit pas : “J’étais un étranger, et vous m’avez accueilli avec l’argent des autres”;
    Il est clair qu’en Mt 25 Jésus parle d’un engagement personnel, pas d’un engagement de l’Etat. Cette exégèse qu’on nous sert tous les jours est un contresens.
    Et puis Jésus ne dit pas : “Je me suis mis en situation illégale et vous m’avez récompensé”.
    Il ne dit pas non plus : “Tu traiteras l’étranger mieux que ton compatriote”. Pourquoi l’Etat donne-t-il aux étrangers qui ont enfreint sa loi ce qu’il fait payer à ses ressortissants honnêtes ?

    Abbé Bernard Pellabeuf

  3. yr

    Le clergé n’a pas été bien formé, il ignore la Doctrine Sociale de l’Eglise qui serait fort utile par les temps actuels.
    La religion catholique n’a jamais exigé l’impossible pour les peuples, or là nous arrivons à une saturation TRES dangereuse pour nos pays qui ne peuvent accueillir toute l’Afrique au détriment de notre peuple.
    Chacun chez soi est toujours mieux que le mélange cosmopolite qui déstructure la société et la détruit !

    • Carolus Magnus

      Exact. Tout – parait-il – a une limite !
      D’où la différence entre l’USUS et l’ABUSUS du droit d’asile…
      Or abuser du droit d’asile – ce qui est le cas – situation de fait avec le soutien factuel d’autorités complaisantes sinon complices des mafias africaines qui organisent littéralement cette transhumance humaine d’esclaves à l’échelle planétaire, n’est pas une FAUTE que de s’y opposer.
      Même Madame Merkel découvre que l’antisémitisme renaissant en Allemagne, n’est pas le fait des citoyens allemands eux-mêmes, saisis par je ne sais quel démon, mais le pur produit de l’immigration clandestine qu’elle a elle-même encensé et souhaité de ses propres vœux !
      C’est dire que, quand les bornes sont franchies, il n’y a plus aucune limite !
      Alors, à bon entendeur, salut !

  4. Hervé Soulié

    Pauvre Malle !
    Il démontre en deux tweets l’indigence de sa formation théologique et morale.
    À sa décharge, il n’est pas seul dans ce cas, les deux tiers des évêques français encourent le même reproche.
    Mais il faut dénoncer ces gens-là, et Malle parmi eux : car ils sont, en raison de cette déficience, peu dignes de leur fonction d’apôtre.
    En attendant, j’espère que les fidèles du diocèse de Gap en tireront les conséquences au moment de verser leur denier, et feront bénéficier de leur libéralité d’autres institutions que ce sinistre évêque.

    • Courivaud

      Et oui, en effet, il n’y a que Malle qui ne m’aille pas !
      D’accord avec vous sur l’indigence théologique de presque tout le clergé actuel, même haut : voilà l’un des fruits du Concile Vatican 2 (avec ou sans esprit du Concile ancré sur le “tout pastoral”).

  5. betsynette

    C’est dommage de voir des personnes se substituer à ceux qui sont payé pour le faire, je regrette pour les Evêques , mais Dieu ne nous demande pas de laisser entrer en France, mais de protéger ceux qui se font égorger et les filles et femmes qui se font violer, alors messieurs du clergé, dites plutôt merci à ces personnes, les légaux oui les illégaux non.

  6. Copyright

    L’utilisation du mot “etranger” amene a la confusion. L’etranger est toute personne que l’on ne connait pas, pas forcement quelqu’un venant de l’autre bout du monde! C’est aussi quelqu’un de passage dans notre communaute, pas quelqu’un qui decide de venir avec d’autres centaines de milliers d’autres personnes pour s’y etablir.

    Honte a cet eveque. Ces discours font fuir les gens et detournent le message du Christ pour faire passer son message d’auto-destruction. Nous ne voulons pas nous laisser envahir, nous ne pouvons plus accueillir ces gens, nous ne pouvons pas “vivre-ensemble” avec des communautes qui ne veulent pas vivre de notre facon (et propagent une fausse religion!).

  7. Courivaud

    L’immigration clandestine est punie sur le plan pénal pour de bons motifs, mais ce monseigneur conciliaire le déplore.
    L’avortement est de facto autorisé par la loi et monseigneur ne le déplore pas.

    Cherchez l’erreur, surtout si elle est cautionnée par le pape François (au passage : dans son pays d’origine naguère catholique, l’avortement est sur le point d’être légalisé).

    • MPS

      Je suis pour soutenir le droit à vivre de l’enfant en devenir dans le ventre de sa mère. J’entends aussi la voix de tous ceux qui n’ont pas forcément choisi de quitter leurs pays. Ils ont aussi le droit de vivre. Je sais que la question de l’immigration n’est pas simple et que nous ne pouvons pas accueillir tout le monde.
      Cependant,il y a une prise en compte nécessaire de cette population au niveau européen et international.
      La solution de les laisser crever à notre porte ne me satisfait pas au niveau chrétien et géopolitique.

      • hermeneias

        Et donc …..? Une idée ? Non ? On attend et on regarde bouche bée ?

        Bref si on a rien à dire mieux vaut se taire ……A bons entendeurs

          • yr

            Documentez vous un peu plus sur le sujet avant de vous prononcer de façon aussi péremptoire !
            On ne peut accueillir sans réserver ce droit à ceux qui sont VRAIMENT des réfugiés, famille entière et ayant tout perdu.
            Que voyons nous actuellement : tous les africains en marche vers l’Europe. Je vous fais remarquer qu’il n’y a pas beaucoup de femmes et d’enfants avec eux. Cela veut dire qu’ils les laissent au Pays, délaisse t on sa parenté si elle est en danger ?
            L’Afrique est un continent qui nous a chassé peu à peu, préférant vivre libre avec des hommes d’état qui se sont plus enrichis qu’ils n’ont enrichi leur peuple.
            Il s’agit d’êtres humains certes mais il faut être logique aussi. Lorsqu’on accueille dans une famille, le nombre de lits et de pièces est limitatifs lorsque les arrivants sont plus nombreux que prévu. Que fait-on alors : on dit c’est COMPLET.
            A la mesure du pays c’est aussi vrai et qui doit dire “complet”, les politiques qui doivent prévoir comment gérer le gîte, le couvert, le vêtement, travail etc… et prévoir une contre partie de ces gens, même minime, c’est cela agir avec justice. Ne pas faire supporter à un peuple tout effort inhumain.
            D’autre part ces gens qui arrivent en nombre sont-il gérables, prêts à accepter les conditions qu’on leur offre ? En nombre ils constituent un danger de se “servir” directement. Croyez vous qu’ils vont accepter de dormir sous les tentes pendant un autre hiver ?
            C’est ça le grand danger… les politiques n’ayant rien organisés dans l’avenir vont être submergés par ces hordes africaines et malheureusement cela peut conduire à une guerre civile.

            Aucun de nos rois n’auraient agit comme le font les politiques actuels : laisser entrer des étrangers pour déstabiliser le royaume. Nos rois défendaient leur pays et leur peuple. Le doit d’asile existait mais ils le pratiquaient avec justice (dans le sens de ce qui est juste pour chacun).

            Vous êtes vous demandé pourquoi ces gens d’une autre religion que la nôtre ne vont pas demander asile dans les pays des Emirats par exemple, bien plus riches que la France et de leur religion ? Est-ce à dire que la religion que l’on nous impose ne pratiquerait pas l’accueil de l’étranger ou du frère dans le besoin ?

            La solution ? S’il y en a une (mais je pense qu’il est déjà trop tard) serait de STOPPER cet envahissement de notre pays en aidant ces gens CHEZ EUX car tout ce que cela va coûter aux européens est incalculable et va, en prime, détruire nos peuples et nos pays.

          • hermeneias

            C’est un peu court ……jeune homme ( comme disait Cyrano ) ! Mais encore ?

            D’êtres humains certes ! Pas possible ?
            Et même de beaucoup d’êtres humains , de peuples entiers , de leur vie ici-bas et….. au-delà .
            On parle de sociétés , de familles et même du monde !
            S’activer les méninges et faire preuve de COURAGE serait-il trop demander à certains de nos “pasteurs” et d’autres qui suivent ( sans parler d’associations militantes qui n’ont de religieux parfois que la surface )

      • Courivaud

        À MPS

        À vous lire, le droit de l’enfant à naître et le refus de l’euthanasie sont des sujets secondaires.
        J’ose espérer (si je puis dire) que vous avez oublié de vous relire.

  8. Alphonse Rheault

    Bravo Mgr Malle….je vous porte dans mon humble prière! Aux commentateurs, allez comprendre ce que veut dire “l’homme n’est pas fait pour la loi mais la loi est faite pour l’homme “…..

    • Jacques

      Pour répondre à votre question sur la loi.
      La loi doit être faite pour épanouir les responsabilités et non les réfreiner.
      Ors la loi sous la répubkique n’est qu’interdits pour les citoyens de souche : il leur est interdit de défendre laur territoire et nation.
      Voilà où on en arrive avec la dictature républicaine.

    • Courivaud

      À Alphonse R…
      C’est pipo, comme conclusion passe-partout, que semble utiliser en rengaine le pape actuel. Non seulement elle est creuse sur le plan théologique, mais elle est furieusement datée.

  9. Jourdain

    il est quand même curieux que le Dieu d’Israël, le Père de Notre Seigneur Jésus-Christ s’est donné tant de mal pour définir les frontières d’Israël, et même les frontières de chaque tribu au seins du Grand Israël, pour les abolir de nos jour. Monseigneur la bénédiction d’israël se mesure aussi à la paix qui règne à ses frontières, les Psaumes le disent !
    A nos frontières règne le chaos, et vous trouvez cela digne !
    Et Jésus a dit que celui qui passe par la fenêtre est un bandit et un voleur, comment accepterait il aujourd’hui les clandestins ?
    Monseigneur vous témoignez d’une charité que j’appelle de compensation pour cacher quelle misère, pouvez vous y réfléchir ? Bravo aux identitaires de la montagne !

  10. Jacques

    Selon st Thomas :
    «Les relations de l’homme avec les étrangers sont doubles: pacifiques et hostiles: et en dirigeant les deux sortes de relations, la loi contient des préceptes appropriés.”
    “Pour les Juifs ont été offerts trois possibilités de relations pacifiques avec les étrangers. D’abord, quand les étrangers ont traversé leurs terres en tant que voyageurs. Deuxièmement, quand ils sont venus habiter dans leur pays en tant que nouveaux arrivants. Et à ces deux égards, la Loi a fait une disposition aimable dans ses préceptes: car il est écrit (Exode 22:21): «Tu ne molesteras pas un étranger [advenam]»; et encore (Exode 22: 9): ‘Tu ne molesteras pas un étranger [peregrino].’ ”
    “Troisièmement, quand des étrangers voulaient être admis entièrement à leur communauté et à leur culte. A cet égard, un certain ordre a été observé. Car ils n’étaient pas immédiatement admis à la citoyenneté: de même que, selon certaines nations, personne n’était considéré comme un citoyen, sauf après deux ou trois générations, comme le dit le Philosophe (II, 1).
    “La raison en était que si les étrangers étaient autorisés à se mêler des affaires d’une nation dès qu’ils s’installaient au milieu d’eux, de nombreux dangers pouvaient survenir, car les étrangers n’ayant pas encore le bien commun fermement au cœur pourraient tenter quelque chose de blessant pour le peuple. ”
    “Néanmoins, il était possible par dispense pour un homme d’être admis à la citoyenneté à cause d’un acte de vertu: ainsi il est rapporté (Judith 14: 6) qu’Achior, le capitaine des enfants d’Ammon, fut rejoint au peuple d’Israël, avec toute la succession de ses parents. ”

    Personne ne peut dire que Saint Thomas n’était pas la raison.

  11. Jacques

    A Monseigneur Malle.
    Votre premier devoir est de défendre la Foi
    de la propager à travers le monde
    d’enseigner correctement l’évangile et la charité chrétienne DANS LE MONDE;.
    Non de vous soumettre à une fausse élite judéomaçonnique mondialiste.
    Que faites vous pour ceux qui ne peuvent pas venir ?
    Que faites vous pour ceux qui se retrouvent de plus en plus nombreux chez nous dans la pauvreté, ?
    Rien. Au contaire vous les enfoncez encore plus en laissant envahir la nation par des profiteurs non chrétiens, et pire : votre église ne cherche même plus à les convertir.
    “Malheur à vous, docteurs de la loi! parce que vous avez enlevé la clef de la science; vous n’êtes pas entrés vous-mêmes, et vous avez empêché d’entrer ceux qui le voulaient.” LUC 11 52

    Rien.

  12. Rostolan

    En tant que membre d’une famille originaire (depuis le XIVème siècle) de la vallée de Névache (à laquelle appartient le col de l’Echelle), j’exprime mon admiration pour la démarche patriotique et chrétienne de “Génération identitaire”. Ce col était frontière entre le Dauphiné (royaume de France) et les états de Savoie (terre d’Empire), devenus Italie, jusqu’en 1945 où la frontière a été repoussée un peu plus à l’Est (à la sortie de la “Vallée étroite”. C’était en ce col que ce postaient autrefois les guetteurs volontaires dépêchées par la municipalité de Névache pour l’avertir de toute intrusion, notamment de Protestants (ou Vaudois) menaçant la vie des villageois.
    Il est donc légitime aujourd’hui d’y poster des guetteurs pour avertir de l’intrusion d’envahisseurs islamiques venant piller, violer et assassiner les familles de nos montagnes. De quel droit cet évêque, représentant de la France des riches et procurateur des intérêts financiers des puissants, vient-il insulter les vaillants défenseurs des plus pauvres et des humbles ? Que l’opprobre couvre ce commis-voyageur du CAC-40, digne successeur de Mgr di Falco qu’on avait déjà dû expulser de Paris en raison des scabreux souvenirs de moeurs qu’il y avait laissés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *