Examens : les écoles catholiques doivent-elles retirer leurs signes religieux ?

Download PDF

Gabrielle Cluzel nous informe sur Boulevard Voltaire qu’un courrier officiel du rectorat de l’académie de Bordeaux, sous l’autorité du ministère de l’Éducation nationale, signé par le « Directeur des Examens et Concours », demande aux directeurs des établissements catholiques « désignés comme centre de correction des écrits du diplôme national du Brevet », les 3 et 4 juillet, « d’ôter ou de masquer tout signe religieux ostensible dans les locaux accueillant les enseignants convoqués pour corriger le DNB ».

La foi serait-elle contagieuse, l’exposition prolongée à un crucifix, comme aux UV, dangereuse pour la santé ? On imagine la perplexité des directeurs : Déboulonner la plaque « enseignement catholique » ? Décrocher les icônes ? Voiler les statues ? Gratter la mention « saint(e)»  ? Enfermer l’aumônier  ?

Un chef d’établissement a répondu : « Je ne toucherai à rien ! » Saluons cette fermeté.

Mais qu’en pense l’archevêque le cardinal Ricard ? Et la direction de l’enseignement catholique ?

Mgr Ginoux, évêque de Montauban, demande de ne pas céder :

16 comments

  1. “La foi serait-elle contagieuse, l’exposition prolongée à un crucifix, comme aux UV, dangereuse pour la santé ?”
    Effectivement. Au moins pour la santé mentale. A entendre les fadaises que peuvent raconter les croyants au sujet de l’au-delà en particulier et de leur Dieu en général, on se dit que, décidément, les religions ne rendent pas les gens intelligents.
    Alors demander à des gamins de passer leurs examens sous de tels auspices, ce n’est pas leur assurer les meilleures conditions pour réussir et même les handicaper pour leur vie entière.
    Il faudrait que les établissements qui sont subventionnés à plein pour dispenser l’enseignement aux enfants de la République se plient aux règles de la République. A bon entendeur, salut et fraternité.

    • Rosart
      C’est vous qui racontez des fadaises , les établissement catholiques n’ont pas à retirer leurs appartenances à Dieu , ils n’ont pas à retirer leurs signes , ce serait souhaitable que les laïcs aillent dans un lieu neutre , les écoles catholiques n’ont pas à se plier aux fantaisies de la République , la religion et l’état sont séparés loi 1905, à force de chasser Dieu c’est le mal qui prend la place , rien qu’à voir tout ce qui se passe en France , les gens qui envahissent les rues pour prier leur dieu qui ne sauve pas cela ne vous dérange aucunement
      Si nous renions le Christ devant le monde Lui aussi nous reniera devant son Père
      Que Dieu vous bénisse pour qu’un jour avant votre mort vous deveniez un fervent croyant qui adore le Dieu unique et vrai .

    • VITTOZ André

      Cher Rosart,
      Vous devez regretter de ne pas avoir vécu la IIIème république des Rad-soc. bouffe-curés ! Vous auriez alors pu raconter encore plus de fadaises que tous les croyants du monde, ce qui ne vous aurait pas rendu plus intelligents (bienvenue au Club !).
      Dans votre chère école laïque vous n’avez malheureusement pas appris à lire correctement ou même à comprendre l’article que vous commenté. Il n’a pas été demandé à des “gamins” de passer leurs examens dans des lieux maudits, mais à des enseignants correcteurs des épreuves d’examens, sans aucun doute majeurs.
      J’espère seulement que vous ne resterez pas handicapé à vie.
      Par ailleurs permettez-moi de vous rappeler que la République Française n’existe que depuis 1792 et n’a duré jusqu’à ce jour que pendant 160 ans, alors que le Christianisme aura bientôt 2000 ans !
      Sans rancune
      Tgv74

  2. karr

    Encore faudrait-il trouver un établissement ou des crucifix et statues religieuses sont encore visibles!
    Avec l’enseignement diocésain en France la république laïque ou athée peut dormir tranquille,ses “valeurs”y sont déjà bien enseignées et depuis longtemps!

  3. YR

    Bien dit Monseigneur !

    En effet si les établissements PRIVES sont requis, pour y passer des examens d’état ou y exercer des d’autres activités laïques imposées, ces établissements doivent conserver leur signes religieux.
    Si certains (et on se doute de qui il s’agit) sont gênés qu’ils s’installent par exemple dans les salles des fêtes ou autres lieux et qu’ils respectent les établissements PRIVES.

    Pourquoi les catholiques devraient toujours faire disparaître les signes de leur Foi ?

  4. Arome

    Moment de détente : un pastiche par des catholiques américains :

    Sur une affiche :

    En cas d’attaque atomique, la loi fédérale qui interdit de prier dans les établissements publics sera TEMPORAIREMENT SUSPENDUE”

  5. balaninu20

    Lorsqu’il s’agit de la religion catholique, il nous est demandé d’enlever nos signes extérieurs de croyance ! notre Foi doit être “privée” : ne pas en parler, taire nos objections quant à l’avortement, et autres lois sataniques, surtout pas de prosélytisme, pas de Crucifix, pas de statues de nos Saints, demander l’autorisation pour faire des processions et aussi d’arrêter de faire sonner les cloches de nos Eglises ! Bref ! il faut que nous soyions croyants .. en silence !
    Alors ? qu’ont fait les vendéens ? ont-ils reculés ? non ! CHAPELET autour du cou et Coeur de Jésus épinglé sur les vêtements …. Faisons comme eux ! ne nous laissons pas faire…. “car à force de tout tolérer on finit par tout accepter” !!!!!!! C’est pour Notre Seigneur que nous devons nous battre ! pour le Ciel ! Imitons-Le !

    Concernant les établissements privés “catholiques” requis pour la correction des examens, je rejoins KARR ! il ne doit pas s’en trouver beaucoup qui ont des signes extérieurs de croyance, s’ils sont choisis, c’est qu’ils correspondent à ce que veut l’état.

  6. éliboubane

    Je suis complètement d’accord avec YR et je remercie M.Y. de m’avoir fait connaître sainte Hélène Kafka. Nous pourrions en parler plus souvent : elle “colle” à notre époque.

  7. Dos d'âne

    La République française, avec cette volonté de détruire l’héritage catholique, va droit dans le mur.

    Le Général de Gaulle avait fait construire sa chapelle au sein de l’Elysée. Aujourd’hui, des êtres dépravés sont encore invités à l’Elysée.

    Enfin, des problèmes graves existent dans les écoles. Que fait l’Etat ? Rien.

    Les programmes d’histoire sont de la propagande, tout comme les programmes de français. Franchement, c’est à avoir la nausée.

    Triste époque.

  8. Pinguet Gilbert

    Il ne faut pas retirer les croix et les statues des établissements catholiques, il faut conserver nos racines chrétiennes; la France est Chrétienne !!!!

  9. C.M.

    A l’heure où les écoles coraniques poussent comme des champignons et UNIQUEMENT réservées aux enfants musulmans, curieusement tout le ministère de l’Education Nationale se voile la face!

    OUI nos chers Vendéens ne sont pas tombés dans le “panneau” ni dans “le tombeau” car ils ont bien compris ce que la notion IDENTITE signifie pour leur patrie. Et nous? sans nos crucifix et nos prières allons-nous nous laisser faire???

    ” Nous voulons Dieu dans nos écoles Bénis, ô tendre Mère,
    Pour qu’on enseigne à tous nos fils Ce cri de notre foi :
    Sa loi divine et ses paroles Nous voulons Dieu, c’est notre Père,
    Sous le regard du Crucifix. Nous voulons Dieu, c’est notre Roi.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *