Faire route ensemble pour le service de la mission

Download PDF

Message de Mgr Mousset aux catholiques du diocèse de Périgueux et Sarlat :

“Depuis le mercredi 18 juin, je suis votre évêque nommé. L’installation parmi vous en la Cathédrale Saint Front aura lieu le dimanche 14 septembre dans l’après-midi.

Comme je l’ai exprimé ici ou là, je suis pleinement disposé à entrer dans votre histoire et à poursuivre le travail missionnaire déjà entrepris depuis longtemps. Je tiens tout d’abord à exprimer ma profonde reconnaissance en rendant grâce pour tout ce que vous avez vécu au service de la mission avec Mgr Michel Mouïsse ces dix dernières années. Je souhaite m’inscrire dans ce que vous avez « vécu » ensemble. Je tiens aussi à exprimer mon soutien et ma reconnaissance aux prêtres, aux diacres, religieux (ses) et consacrés (es), aux laïcs qui servent fidèlement les communautés chrétiennes afin qu’elles demeurent vivantes et proches des hommes et des femmes de ce temps.

C’est bien le dimanche 14 septembre que nous allons commencer à faire route ensemble pour le service de la mission. Je vais habiter parmi vous, fouler votre beau département, découvrir votre histoire, partager progressivement votre vie, et, évidemment, participer comme évêque à la mission qui nous est confiée. Votre diocèse devient et deviendra le mien et le nôtre !

Si je ne vous connais pas encore, j’ai commencé à prier pour vous. Je confie au Seigneur chacun de vous. Je prie particulièrement pour les personnes malades ou en situation de détresse et de précarité, ainsi que pour les détenus.

Priez pour que je devienne l’évêque qui corresponde au désir de Dieu.”

5 comments

  1. Bruno ANEL

    Je vous signale que cette photo date de l’époque où Mgr Mousset n’était pas encore évêque. Depuis qu’il l’est, c’est un assidu du col romain.

  2. Gérard

    Nous nous associerons à la prière des fidèles du diocèse de Périgueux pour que Mgr Mousset devienne l’évêque qui corresponde au désir de Dieu, comme Mgr Mousset le demande lui-même modestement. Nous saluons d’ailleurs comme Le Guen l’humilité ainsi manifestée par lui.

    Mais ceci étant, et cette observation de notre part ne vise pas spécifiquement l’ évêque de Périgueux, car elle vaudrait de la même manière pour beaucoup de ses pairs, qu’est-ce que cette nouvelle tape de” l’envoi en mission” dont on nous rebat les oreilles?
    Certes, c’est une belle idée, mais les derniers mots que prononça le Christ, comme nous le rapporte Matthieu, au moment de s’élever dans les airs le jour de l’Ascension, ne s’adressaient pas à tout le troupeau mais à ses pasteurs: “Allez donc! De toutes les nations faites des disciples, baptisez-les au nom du Père et du Fils, et de Saint Esprit; et apprenez-leur à garder tous les commandements que je vous ai donnés.”? Au fait, garder les commandements, on n’en entend pratiquement plus jamais parler…

    Ne sont-ce pas d’abord les successeurs des apôtres qui sont envoyés en mission pour enseigner les commandements de l’amour? Quant aux brebis du troupeau, elles attendent surtout d’être guidées dans leur chemin vers Dieu qui passe par le respect des commandements qui n’est autre chose qu’aimer Dieu et son prochain.

  3. Mlchel

    Gérard a parfaitement raison. C’est d’ailleurs seulement sils sont de vrais témoins et disciples du Christ en actes et pas seulement en paroles, autrement dit s’ils sont fidèles à ses commandements (concrètement c’est ce que nous demande le Christ) qu’ils peuvent exercer ce service de la mission.

  4. Bruno ANEL

    Gérard: sauf erreur de ma part, l’injonction du Christ avant l’Ascension s’adresse aux disciples et non aux seuls apôtres. Selon St Paul, il s’est manifesté aprés la résurrection “à plus de 500 frères à la fois”. Tous les baptisés sont donc concernés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *