Autres temps, autres moeurs

Download PDF

Les catholiques n’ont pas toujours toléré le gallicanisme de leurs évêques. Voici ce que je lis sur le Forum catholique :

En octobre 1902, Mgr Le Nordez, évêque de Dijon, refuse de signer la lettre de protestation de 74 évêques français (sur 78), contre la loi qui défait la tutelle des congrégations enseignantes sur les écoles libres. En août 1903, il demande aux congrégations féminines de Dijon de se soumettre à la loi Combes. La population bourguignonne s’en émeut. Le 23 février 1904, au cours de son sermon, Mgr Le Nordez, est hué dans sa cathédrale Saint-Bénigne. Cinq jours plus tard, la plupart des séminaristes refusent de recevoir les ordres de ses mains. Il est convoqué à Rome par le saint pape Pie X, sans l’accord du gouvernement, ce qui provoque d’ailleurs une grave crise diplomatique entre la France et le Saint-Siège. Quelques mois plus tard, Mgr Le Nordez est contraint de démissionner.