La Communauté de l'Emmanuel, pourvoyeuse d'évêques

Download PDF

Je lis sur Le Salon Beige que la dynamique communauté de l’Emmanuel est entrée le 25 mars, jour de l’Annonciation, dans une année jubilaire, commémorant plusieurs anniversaires:

  • 20 ans de la mort de son fondateur Pierre Goursat,
  • 30 ans de Fidesco,
  • 20 ans de la première reconnaissance canonique de la communauté
  • 30 ans des premières consécrations dans le célibat.

Son actuel modérateur a été reçu par Benoît XVI début février. Plusieurs évêques sont issus de cette communauté :

  • Mgr Rey de Fréjus-Toulon,
  • Mgr Le Saux du Mans,
  • Mgr de Kerimel de Grenoble,
  • Mgr Jacques Benoît-Gonnin de Beauvais
  • Mgr de Monléon à Meaux
  • Mgr Laffitte, secrétaire du Coneil pontifical pour la famille.

Actuellement, la communauté regroupe -toutes nationalités confondues- 216 prêtres et 95 séminaristes (plus 21 en propédeutique), dont 27 Français (à titre de comparaison, on compte 140 séminaristes traditionalistes). Si l’Emmanuel est plus “charismatique” que “traditionaliste”, elle joue un rôle important dans le retour de pratiques qui étaient abandonnées, comme l’adoration eucharistique.

Par ailleurs, cette communauté s’intéresse également de près à l’enseignement supérieur. Elle est en train de prendre les leviers de l’Institut catholique d’études supérieures de La Roche sur Yon.